Connect with us

Hi, what are you looking for?

Santé

Togo: Une ‘forte suspicion’ de grippe aviaire à Djagblé

Rich results on Google's SERP when serching for 'grippe aviaire'
Illustration
Views: 1380

Le gouvernement togolais a indiqué mardi qu’il y a « une forte suspicion de la présence du virus de la grippe aviaire » à Djagblé (15 Km de Lomé). 563 têtes de volailles sont mortes mystérieusement dans une ferme avicole située à Klémé 1 dans le canton de Djagblé le 3 juin dernier.

Les ministres togolais Antoine Lekpa Gbegbeni de l’agriculture, de l’élevage et du développement rural, Moustafa Mijiyawa de la santé, de l’hygiène publique et de l’accès universel aux soins, et Foli-Bazi Katari de l’environnement et des ressources forestières ont alerté le public mardi sur la probable présence de la grippe aviaire au Togo.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Dans un communiqué conjoint, ils ont indiqué qu’une équipe conjointe de la direction de l’élevage, de la direction régionale de la santé Maritime et de la direction préfectorale de la santé Zio s’est rendue dans la ferme en question le jeudi 3 juin dernier.

C’était sur appel du responsable de ladite ferme qui abritait au total 1000 poules pondeuses. Ce jour-là, elle a enregistré un taux de mortalité de 50%, soit au total 563 têtes de volailles.

Les 3 ministres annoncent que « des prélèvements ont été immédiatement faits et envoyés au laboratoire de référence de Padou en Italie pour analyse ». Ils précisent qu’il y a une « forte suspicion de la présence du virus de la grippe aviaire ».

Advertisement. Scroll to continue reading.

Mesures contre la grippe aviaire

En attendant la confirmation des résultats, les mesures conservatoires conformément au plan national de riposte contre les maladies animales ont été prises pour assainir la ferme.

Il a été procédé à l’abattage, l’incinération et l’enfouissement des cadavres de volailles,  la destruction des œufs, de la provende et du matériel d’élevage (mangeoires, alvéoles et litières).

Les autorités annoncent avoir procédé à la désinfection des poulaillers et des magasins de stockage, à la mise sous quarantaine de l’exploitation avicole incriminée ainsi qu’à l’interdiction de mouvements des volailles. De même, les marchés à volailles et des provenderies dans le canton de Djagblé ont été fermés pour une durée de 30 jours.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Par ailleurs, les personnes cibles ayant eu des contacts avec la ferme avicole sont prises en charge médicalement.

Partant, les autorités rassurent les éleveurs que toutes les dispositions sont prises pour juguler cette crise de grippe aviaire si celle-ci venait à être confirmée par les résultats des analyses.

Advertisement. Scroll to continue reading.
image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when searching for 'BlackEnergy'
Rich results on Google's SERP when serching for 'toil'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Economie

Le ministre togolais de l’agriculture, Bataka Koutera a visité le mois dernier la construction de l’aire d’abattage à Kara dans la localité de Djamdè....

Economie

Le ministère de l’agriculture togolais compte promouvoir des élevages commerciaux afin d’augmenter les revenus des producteurs. L’initiative se situe dans le cadre de la...

Economie

Le gouvernement togolais a mis une somme d’1,5 milliards à la disposition de 300 éleveurs sur toute l’étendue du territoire national. L’initiative s’inscrit dans...

Santé

Le duel entre l’Association de la Presse contre la Grippe Aviaire (PREGA) et la maladie de la grippe aviaire se poursuit. L’Association part de...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P