Connect with us

Hi, what are you looking for?

Coopération

Un séjour rempli pour Faure Gnassingbé à Glasgow

Rich results on Google's SERP when searching for 'séjour'
Faure Gnassingbé entre Boris Johnson (G) et Antonio Guterres (D)
Views: 1405

Le chef de l’Etat togolais a achevé son séjour à Glasgow où il prenait part depuis dimanche à la 26ème Conférence des parties sur le climat (COP26). Durant son séjour, Faure Gnassingbé a rencontré le Premier ministre britannique, Boris Johnson et le Secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres.

Ce voyage du président de la république togolaise lui a permis d’assister  à de nombreuses activités.

Advertisement. Scroll to continue reading.

A Glasgow, Faure Gnassingbé a pris part à plusieurs activités de haut niveau telles que « Action sur les forêts et l’utilisation des terres », le lancement du Global Methane Pledge (engagement mondial sur le méthane) initié par le Président des États-Unis d’Amérique en collaboration avec l’Union européenne.

De même que la cérémonie inaugurale du mécanisme de financement de l’Agence internationale de l’énergie renouvelable (IRENA) pour l’accélération de la transition énergétique et le sommet de la Banque africaine de développement (BAD) sur l’accélération de l’adaptation en Afrique.

A ce rendez-vous mondial, le président togolais a accordé des audiences à plusieurs personnalités notamment la Secrétaire exécutive de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques, Patricia Espinosa, l’Ambassadrice régionale de la COP26 pour l’Afrique, Janet Rogan et le Directeur exécutif du Fonds vert pour le climat, Yannick Glemareck.

Advertisement. Scroll to continue reading.

À l’instar de la stratégie nationale « Togo vert » qui vise à inverser le mix énergétique en portant à 50%, la part des énergies renouvelables à l’horizon 2025, le pays met en œuvre des plans d’action climat, couvrant des secteurs prioritaires tels que l’agriculture, l’eau, l’industrie, les ressources forestières, l’énergie et les mécanismes d’inclusion financière et de couverture des risques climatiques.

Rappelons que le Togo a signé il y a 6 ans, un accord à Paris sur le climat. L’évaluation de la situation et les projections du réchauffement de la planète révèlent que la plupart des engagements pris restent encore à tenir.

Selon les données officielles, le pays de Faure Gnassingbé a rehaussé ses ambitions, en portant ses contributions déterminées au niveau national de 11,14% à 20,51%.

Advertisement. Scroll to continue reading.

image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when searching for 'BlackEnergy'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Politique

Dans le nord-Togo, la menace terroriste est persistante. Depuis l’attaque d’un poste de contrôle de l’armée togolaise début novembre, le chef de l’Etat togolais...

Politique

Le gouvernement togolais est en séminaire à Kara depuis vendredi. Cette rencontre, 2e de l’année 2021 a été ouverte par le chef de l’Etat,...

Société

Faure Gnassingbé a participé jeudi à Kinshasa à la première Conférence des chefs d’État et de gouvernement pour l’élimination des violences faites aux femmes...

Coopération

Faure Gnassingbé séjourne depuis mercredi à Oyo, en République du Congo. Le chef de l’Etat togolais y effectue une visite de travail de 48...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P