Connect with us

Hi, what are you looking for?

Société

Transhumance: Premier dossier grandeur nature pour Noël Bataka

Views: 40

La transhumance au Togo des éleveurs bouviers venus des pays de l’hinterland est à l’origine de heurts, de pertes en vies humaines et autres conséquences depuis quelques années. La cohabitation entre les populations togolaises et les bouviers semble impossible, pour le fait que ces derniers se comportent comme en territoire conquis. Depuis 2014, on enregistre des décès de plusieurs personnes. Une nouvelle campagne de transhumance vient de démarrer, avec de nombreux risques en perspectives. Le nouveau ministre de l’agriculture, Noël Bataka réussira-t-il à apaiser les tensions ?

Advertisement. Scroll to continue reading.

Noël Bataka réussira-t-il là où son ancien patron, Ouro-Koura Agadazi a lamentablement échoué ? Il s’agit là d’une légitime question que se posent plusieurs togolais depuis quelques jours déjà notamment en ce qui concerne la transhumance des éléveurs nomades qui envahissent le Togo.

En effet, officiellement, la nouvelle campagne de transhumance a démarré le 31 janvier dernier et devra prendre fin le 31 mai prochain. Mais dans la réalité, il est nécessaire d’indiquer que plusieurs troupeaux ont envahi le territoire togolais depuis le mois de décembre 2018 et sont en train de dévaster des champs de paisibles populations togolaises dans plusieurs localités.

{loadmoduleid 210}

Advertisement. Scroll to continue reading.

Les bouviers ont pris l’habitude de ne plus attendre l’ouverture de la campagne avant d’arriver au Togo et d’envahir les localités.

Selon le Comité nationale de la transhumance, qui comprend les ministères en charge de l’agriculture, de la sécurité et celui de l’administration territoriale, les transhumants devraient respecter strictement les règles notamment concernant la période autorisée et l’utilisation des couloirs de passage.

Si les prescriptions concernant la période de la transhumance est déjà foulée au pied, il faut également faire remarquer que des populations donnent déjà de la voix en ce qui concerne le non-respect des couloirs de passage.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Des troupeaux qui se sédentarisent

A chaque période de transhumance, des violences et des affrontements sont notées entre les éleveurs transhumants et agriculteurs locaux et très souvent dans des localités ne faisant pas parties du couloir de passage.

Le plan opérationnel de gestion de la transhumance mis en place se révèle inefficace. La vrai raison en est que la plupart des troupeaux se sont sédentarisés et ne respectent aucune règle de la transhumance.

Advertisement. Scroll to continue reading.

{loadmoduleid 210}

C’est alors que des bouviers qui se prévalent de la protection de certaines autorités, notamment de hauts gradés, se permettent parfois d’abattre froidement des agriculteurs locaux qui protestent. Des populations victimes, très souvent sans protection, organisent des représailles sur les troupeaux de bovins.

L’ancien ministre de l’agriculture, Ouro-Koura Agadazi, a lui-même été plusieurs fois accusé de posséder des troupeaux de bœufs, notamment dans le Grand Lomé. Une situation qui créait un conflit d’intérêt lors de la présence à la tête de ce département d’Etat.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Noël Bataka, jeune technicien et connu pour être rigoureux, réussira-t-il à faire appliquer rigoureusement les textes qui régissent la transhumance au Togo pour que la campagne démarré le 31 janvier soit apaisée ? La question reste posée et les semaines à venir nous édifieront.

Les déplacements saisonniers de bétail existent dans l’ensemble des pays d’Afrique de l’Ouest. C’est un moyen ancestral d’éviter l’épuisement de la végétation.

Advertisement. Scroll to continue reading.
image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when serching for 'toil'
Rich results on Google's SERP when serching for 'banque atlantique'
Rich results on Google's SERP when serching for 'djama 228'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Sticky Post

La transhumance reste un problème majeur de société. Au fil des années, elle continue de créer de sérieux problèmes de vivre ensemble entre les...

Société

Le vivre ensemble est sérieusement menacé et mis en péril dans certaines préfectures du Togo. Des affrontements entre éleveurs transhumants et agriculteurs locaux reprennent...

Economie

Le Ministre de l’Agriculture de la Production Animale et Halieutique, Noël Bataka est en visite de terrain. Il a conduit vendredi une délégation au...

Economie

Le ministre togolais de l’Agriculture était le Week-end dernier à Gapé centre, Gléi et Atakpamé. Ce déplacement de Noël Koutéra Bataka lui a permis...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P