Connect with us

Hi, what are you looking for?

Economie

Le Togo va ratifier l’accord portant création de la SID

Views: 8

Les députés togolais ont voté jeudi la loi autorisant la ratification de l’accord portant création de la Société islamique pour le développement (SID) du secteur privé. Toutes les sensibilités présentes à l’hémicycle ont apporté leur soutien à cette loi. Le commissaire du gouvernement, Kodjo Adedze, par ailleurs ministre en charge de la promotion du secteur privé a estimé que cette ratification favorisera l’éclosion d’un secteur privé fort, dynamique et pourvoyeur d’emplois décents en ligne avec les objectifs du Plan national de développement (PND, 2018-2022).

Advertisement. Scroll to continue reading.

La loi, votée unanimement par tous les députés présents, s’inscrit dans le cadre de la recherche de solutions idoines pour le développement économique et commercial de l’Afrique en général et du Togo en particulier. Elle autorise le gouvernement togolais à ratifier l’Accord portant création de la SID adopté le 3 novembre 1999 à Djeddah, en Arabie Saoudite.

La SID est une institution financière multilatérale dont l’actionnariat est composé de la Banque islamique de développement (BID), des pays membres et des institutions financières. Elle  vise à identifier des opportunités dans le secteur privé qui pourraient être des moteurs de croissance et de fournir une gamme de produits et services financiers adaptés.

{loadmoduleid 210}

Advertisement. Scroll to continue reading.

De l’autre, la SID a pour objectifs d’encourager le développement de la finance islamique et des marchés, de compléter le rôle de la BID à travers le développement et la promotion du secteur privé en tant que véhicule promouvant la croissance économique.

Pour Kodjo Adedze, ministre togolais en charge de la promotion du secteur privé, représentant son collègue de l’économie et des finances à l’occasion, cette ratification permettra au secteur privé  togolais de bénéficier de tous les atouts offerts par la SID. Ces atouts portent sur les secteurs de l’agriculture, de la pêche, des infrastructures, de la technologie, de l’énergie, de l’éducation, de la santé, de l’immobilier, du commerce et de la finance.

« Elle favorisera l’éclosion d’un secteur privé fort, dynamique et pourvoyeur d’emplois décents en ligne avec les objectifs du Plan national de développement (PND, 2018-2022) dont la mise en œuvre réussie est au cœur des préoccupations de nos plus hautes autorités », a déclaré M. Adedze.

Pour la mise en œuvre du PND, le Togo attend des ressources importantes estimées à 65% du secteur privé.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Le 4e Vice-président de l’Assemblée nationale, Pacôme Adjourouvi, qui parlait au nom de la présidente de l’institution a réitéré l’engagement des députés à soutenir le gouvernement afin de donner une nouvelle dynamique à la marche du Togo vers un lendemain meilleur.

{loadmoduleid 212}

Advertisement. Scroll to continue reading.
image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when serching for 'djama 228'
Advertisement
Vaccination

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Economie

Des députés de l’Assemblée nationale togolaise ont entamé vendredi à Lomé les travaux de validation du manuel d’examen des projets de loi de finances....

Politique

L’Assemblée nationale togolaise a adopté jeudi la nouvelle version de la loi sur la déclaration des biens et des avoirs. Sont assujettis  à cette...

Politique

L’assemblée nationale a voté mardi la 2è délibération du projet de loi modifiant la loi du 16 décembre 2006 portant code du travail. Cette...

Coopération

La présidente de l’Assemblée nationale a reçu vendredi, le Président de la Commission de l’UEMOA. Yawa Djigbodi Tsègan et Abdoulaye DIOP ont échangé sur...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P