Connect with us

Hi, what are you looking for?

Politique

Des « Jeunes Conscients » s’opposent aux manifestations annoncées par la Coalition

Views: 53

De nouvelles manifestations sont en vue au Togo les 25, 26 et 28 avril prochains alors que les autorités sont en train de dérouler le programme de la célébration des 58 ans d’indépendance du pays dont l’apothéose est prévue pour le vendredi 27 avril prochain. Cette nouvelle situation ne convient pas au Mouvement de la Jeunesse Consciente de l’Opposition (MJCO). Face à la presse mardi, l’organisation a dénoncé la programmation de ces manifestations et appelle pouvoir et opposition à sauver le dialogue en cours.

Advertisement. Scroll to continue reading.

En effet, si les nouvelles manifestations de la Coalition des 14 partis de l’opposition togolaise ne sont pas interdites, il convient de rappeler que les ministères en charge de l’administration territoriale et de la sécurité ont proposés de nouveaux itinéraires qui ont été rejetés par le regroupement de l’opposition.

Les responsables de la Coalition ont déclaré qu’ils maintenaient les itinéraires initiaux. Une situation qui présage de nouveaux affrontements entre forces de l’ordre et de sécurité.

Le Mouvement des Jeunes Conscients de l’opposition condamne la programmation de ces nouvelles manifestations. L’organisation a condamné au préalable les violences enregistrées la semaine dernière lors des manifestations interdites de la Coalition de l’opposition.

Advertisement. Scroll to continue reading.

« Nous condamnons ces actes d’où qu’ils viennent et demandons à la classe politique dans son ensemble de se ressaisir pour donner une chance au dialogue en cours », a déclaré Victoire Ametsyo, le responsable du MJCO.

{loadmoduleid 210}

Le MJCO dit adhérer pleinement aux recommandations de la CEDEAO qui a en outre confirmé dans leur rôle de facilitateur les présidents ghanéen, Nana Akufo-Addo et guinéen, Alpha Condé.

Le mouvement souhaite que la fête de l’indépendance soit célébrée dans une union sacrée. Il appelle les uns et les autres à se ressaisir pour sauver le Togo en assouplissant leurs positions pour l’aboutissement du dialogue.

Advertisement. Scroll to continue reading.

A la jeunesse togolaise, M. Ametsyo demande de prendre conscience pour dire non à la politique du suivisme et de la violence sur toutes ses formes.

image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when searching for 'BlackEnergy'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Politique

Le préfet du Golfe s’oppose au meeting annoncé par le Front Citoyen Togo Debout (FCTD) pour samedi prochain. Le Commissaire principal de police Kossi...

Société

Le Front Citoyen Togo Debout (FCTD) revient au-devant de la scène. Devenu quasi « aphone » suite aux récentes mesures restrictives édictées par le...

Politique

La loi sur les manifestations publiques, le code électoral et la loi sur la décentralisation et les libertés locales ont connu des retouches. Le...

Politique

Les manifestations publiques seront-elles plus muselées qu’elles ne le soient actuellement ? A peine les conclusions de la Concertation nationale entre les acteurs politiques (CNAP)...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P