Connect with us

Hi, what are you looking for?

Opinions

Après la Francophonie, Kako Nubukpo s’engage pour une Afrique forte

Views: 35

Kako Nubukpo quitte définitivement ses fonctions de directeur de la francophonie économique et numérique au sein de l’Organisation Internationale de la Francophonie. C’est l’ancien ministre togolais de la prospective et de l’évaluation des politiques publiques lui-même qui l’annonce. La bonne nouvelle est que le Prof. Nubukpo ne chômera pas. L’économiste togolais a commencé à revendre ses compétences ailleurs.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Viré de la Francophonie pour avoir répondu sèchement au président français, Emmanuel Macron sur la question du franc CFA, une monnaie coloniale qui maintient les ex-colonies françaises dans la « servitude volontaire », Kako Nubukpo ne cherchera pas à livrer une bataille contre l’OIF, également au service de la France.

L’ancien ministre togolais avait déjà indiqué qu’à chaque fois que ses ambitions et ses convictions sont entrées en contradiction, il choisit d’être le porte-voix de ses convictions.

C’est dans cette logique que le Professeur agrégé a annoncé mardi avoir définitivement quitté ses fonctions de directeur de la francophonie économique et numérique au sein de l’Organisation Internationale de la Francophonie.

Advertisement. Scroll to continue reading.

« … Je poursuis désormais mes travaux de recherches au sein du Centre de Coopération Internationale en Recherche Agronomique pour le Développement (CIRAD) et mes enseignements à la Faculté des Sciences Economiques et de Gestion de l’Université de Lomé au Togo »,  a-t-il posté.

{loadmoduleid 210}

Kako Nubukpo veut continuer à œuvrer pour sa passion qui n’est autre que l’Afrique. Pour ce faire, il invite les africains à ouvrer pour l’édification d’une Afrique forte.

« Ensemble, continuons à œuvrer pour l’édification d’une Afrique forte, capable d’affronter  les défis d’une mondialisation exigeante », a-t-il exhorté.

Kako Nubukpo, engagé pour l’abolition du franc CFA, a toujours estimé que le système monétaire de la zone franc est un frein au développement des pays qui en sont encore tributaires. Il appelle les dirigeants africains à prendre leur responsabilité suite aux récentes déclarations des dirigeants politiques et économiques français afin de couper le cordon ombilical qu’est le franc CFA.

Advertisement. Scroll to continue reading.

image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when serching for 'toil'
Rich results on Google's SERP when serching for 'banque atlantique'
Rich results on Google's SERP when serching for 'djama 228'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Education

L’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF) est convaincue d’une chose. Agir pour une francophonie universitaire solidaire engagée dans le développement passe aussi par la...

Economie

Les états généraux de l’Eco ont débuté mercredi à Lomé. Ce Colloque international initié par Kako Nubukpo est organisé par l’Université de Lomé à...

Economie

L’université de Lomé revient une nouvelle fois sur les états généraux de l’Eco qu’elle abrite à partir de ce mercredi.  A la veille de...

Economie

Les états généraux de l’Eco s’ouvrent dans 2 jours à Lomé. Initié par l’économiste togolais, Kako Nubukpo et organisé par l’Université de Lomé à...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P