Connect with us

Hi, what are you looking for?

Culture

Santrinos et les techniciens font la paix

Rich results on Google's SERP when searching for 'Santrinos'
La réconciliation jeudi en présence du ministre de la culture
Views: 1829

Le ministre de la culture, Pierre Lamadokou a joint l’acte à la parole. Après avoir demandé un dialogue entre le staff de l’artiste Santrinos Raphaël et l’Association des Techniciens Radio Télé du Togo (ATRT), il a réuni jeudi les deux parties. Un terrain d’entente a été trouvé à l’issue des échanges.

Les techniciens radio et télé du Togo avaient décidé de suspendre la diffusion des chansons de Santrinos Raphaël. Une décision a provoqué le courroux de Mansa Groupe, structure productrice de l’artiste, qui s’était fendu dans les menaces.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Alors que les soutiens de l’artiste se lançaient dans les condamnations et insultes à l’endroit des techniciens des médias, le ministre Pierre Lamadokou a plutôt évalué les conséquences que subira l’artiste. Le ministre de la culture a demandé un dialogue entre les deux parties.

Jeudi, il a d’ailleurs pris l’initiative de réunir le staff de l’artiste et les responsables de l’ATRT. Il était question de trouver un terrain d’entente.

A l’issue des échanges, les deux parties ont trouvé un compromis.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Un soutien de Santrinos a provoqué la guerre

Les choses ont été salées ces derniers jours entre les différentes parties. Un Samuel Saam, qu’on présente comme étant un bloggeur (à vérifier), ayant pris fait et cause pour l’artiste a insulté sans management les médias togolais, dans leur ensemble sur son compte facebook.

Il n’a pas hésité à traiter les journalistes togolais de maudits et de plusieurs autres noms d’oiseau.

« Ce qui m’énerve, c’est que ce jeune artiste (Santrinos Raphaël, NDLR) ira s’asseoir sur les médias maudits de ce pays (Togo) après avoir goûté aux luxes des studios télés et radio de babi », a-t-il écrit par ailleurs.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Ensuite, il ajoute: « vraiment les studios avec les chaises en bois et les tables comme pour les revendeuses du marché en plus les caméras pâles quand tu passes devant on te voit comme quelqu’un qui a palu ».

Des insultes inacceptables pour l’ATRT qui avait demandé à tous ses membres d’arrêter la diffusion des chansons de Santrinos Raphaël sur les radios et télés du Togo. Pour l’ATRT, la publication du bloggeur connait l’approbation de Santrinos et son staff.

Mansa Groupe a tenté de démentir ce qui paraissait une évidence pour l’ATRT. Après la guerre, les deux structures sont finalement parvenues à faire la paix des braves.

Advertisement. Scroll to continue reading.

image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when searching for 'BlackEnergy'
Rich results on Google's SERP when serching for 'toil'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Médias

Il y a deux ans démarraient les programmes de la web radio Djena. Accessible au www.radio.djena.tg, ce média animé par des professionnels ne cesse...

Culture

La Maison de production de Santrinos Raphaël a réagi suite au communiqué de l’Association des Techniciens Radio du Togo (ATRT) ordonnant la suspension de...

Culture

L’association des techniciens radiodiffusion du Togo (ATRT) marque Santrinos Raphaël à la culotte. L’association présidée par Jean Jacques Snoby Attikpo ordonne à tous ses...

Médias

Le Togo a désormais un magazine qui pourrait l’aider à relever les défis de l’heure. Le « 333 » disponible dans les kiosques depuis...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P