Connect with us

Hi, what are you looking for?

Société

CACIT prime 20 co-auteurs de ‘Protégez nos droits’

Rich results on Google's SERP when searching for 'CACIT'
Views: 827

20 jeunes viennent de faire leur entrée dans le cercle brisé des écrivains au Togo. Le Collectif des associations contre l’impunité au Togo (CACIT) a dirigé les jeunes devenus des co-auteurs du livre « Protégez nos droits ». Ce recueil de textes de théâtres recueillis dans le cadre du concours « Jus in Cultura » promeut les droits des enfants et de la jeune fille. 

Ces 20 jeunes sont les lauréats du « Jus in Cultura » du Cacit, un concours de rédaction de pièces de théâtre sur le droit des enfants et le droit des jeunes filles.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Organisé sous le thème « Protégez nos droits », le concours a été lancé dans le cadre du 72è anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’Homme au Togo.

« Jus in Cultura » s’est donné pour objectif la promotion des droits de l’homme en milieu scolaire et universitaire à travers les activités socio-éducatives comme les pièces de théâtres et les sketchs. 

34 candidatures ont été enregistrées. Après délibération du jury, 20 postulants ont été déclarés meilleurs.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Leurs productions sont regroupées en un recueil de textes qui sera distribué dans les écoles pour la promotion des droits des jeunes et des enfants. Les auteurs ont donné leur avis sur le droit des enfants et peint leurs réalités quotidiennes.

« Les textes décrivent une multitude de réalités que les jeunes filles et les enfants vivent dans nos communautés » a résumé Yawa Doris Guinhouya.

Un recueil de CACIT pour sensibiliser

La responsable de promotion du département des droits de l’homme et du genre au Cacit a précisé que ce recueil de textes permettra de faire la sensibilisation sur les droits des enfants et de la jeune fille. 

Advertisement. Scroll to continue reading.

Les jeunes, ajoute-t-elle, pourront s’en aspirer pour faire des représentations théâtrales lors des semaines culturelles.

« Les lauréats rentrent dans la grande famille des écrivains du Togo. Ils doivent faire la promotion de leurs livres et de leurs textes », a invité Mme Guinhouya.

Les 20 lauréats ont reçu chacun une attestation de mérite décernée à leur nom. Ils ont également reçu leur pièce théâtrale et une petite enveloppe en fonction de leur classement.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Notons que « Jus in Cultura » a été réalisé grâce à l’appui du Centre d’Informations des Nations Unies (CINU). La cérémonie de récompense a été présidée par Ami Amemassor, vice-présidente du Cacit.

image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when searching for 'BlackEnergy'
Rich results on Google's SERP when serching for 'toil'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Société

Sur l’initiative du Collectif des associations contre l’impunité au Togo (CACIT), la société civile togolaise a validé mercredi ses rapports alternatifs pour l’Examen Périodique...

Société

La Commission Nationale des Droits de l’Homme (CNDH) a ouvert mardi à Lomé un atelier de validation de son rapport complémentaire au titre du...

Politique

En août 2019, soit deux ans après les manifestations populaires instiguées par Tikpi Atchadam et son Parti national panafricain (PNP), le gouvernement togolais avait...

Société

Si le gouvernement togolais travaille à consolider les droits de l’homme, il n’est pas pour autant flexible sur la question de l’homosexualité. Face au Comité...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P