Connect with us

Hi, what are you looking for?

Société

Profiter des qualités de la femme pour une communauté religieuse équilibrée

Views: 24

La Congrégation Saint Jean, paroisse universitaire de Lomé a organisé samedi dans ses locaux une table ronde sur le thème « La place de la femme dans la religion ». L’initiative s’inscrit dans le cadre des colloques que la paroisse organise  chaque année.

Advertisement. Scroll to continue reading.

C’est devenu presque une tradition pour la paroisse universitaire Saint Jean Apôtre de Lomé. Chaque année elle organise semestriellement des tables rondes ou colloques pour susciter la réflexion sur les sujets d’actualité pouvant aider les peuples à se rapprocher et à contribuer au développement de la société.

Pour ce mois d’août, les initiateurs veulent voir les femmes jouées les mêmes rôles que les hommes dans les religions.

« Nous voulons aider les femmes à prendre conscience de leur vocation et de leur utilité dans les religions et ouvrir les yeux aux hommes pour qu’ils dépassent l’esprit de machinisme et d’assujettissement des femmes dans les relations. En clair nous voulons aller vers une conversion des consciences dans la construction d’une société religieuse où l’homme et la femme jouent un rôle égal »,  a indiqué Jean Philippe Diouf, Vicaire de la Paroisse.

A l’occasion des  sous-thèmes  ont été exposés par des universitaires qui ont tous prouvé par a+b, le rôle prépondérant que jouent les femmes dans les religions chrétienne, musulmane et traditionnelle.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Il s’est agi de : « l’enseignement social et spirituel des femmes dans la Bible », « la contribution des femmes catholiques à l’évangélisation du Togo », le « statut et rôle de la femme selon l’Islam »  et « rôle de la femme dans le culte vaudou ».

{loadmoduleid 210}

Ces thèmes ont été développés par Germaine Koumealo Anate, Odile Napala, Atchabao Tehimisi, représentant Awa Nana-Daboya et Père Bruno Gilli respectivement maître de conférences en sciences de la communication à l’Université de Lomé, maitre de conférences en histoire, magistrate et Prêtre anthropologue.

Advertisement. Scroll to continue reading.

A l’arrivée tous se sont convenus qu’on peut donner plus de place aux femmes, profiter de leur qualité et de leur aptitude pour une communauté religieuse équilibrée.

Les attentes semblent être comblées aussi bien chez les participants que chez les organisateurs.

Et à la prochaine initiative, ces derniers comptent toucher plus de cœur dans l’exercice  d’éveil de conscience.

Advertisement. Scroll to continue reading.

image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement
Vaccination

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Economie

La fondation Konrad Adenauer Stiftung (KAS), a démarré jeudi à Lomé un forum économique de deux jours à l’endroit des femmes togolaises. La rencontre...

Sticky Post

Lancée le 24 mars dernier à Lomé, l’initiative « 1000 jeunes filles » et le plaidoyer africain de haut niveau sur la Génération égalité...

Sticky Post

Chantal Yawa Tsegan, Présidente de l’assemblée nationale du Togo a présidé mercredi le lancement de la plateforme virtuelle 1000 Jeunes Filles « 1000 Girls.org...

Société

Les femmes entrepreneurs du Togo ont désormais la possibilité de faire connaitre leurs produits à l’international en un temps record. Elles pourront aussi entrer...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P