Connect with us

Hi, what are you looking for?

Médias

Prévenir les conflits et violences et protéger les droits de l’homme

Views: 84

La Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (HAAC) a ouvert lundi à Notsè un séminaire de formation et de sensibilisation sur le thème « médias : prévention des conflits et violences et protection des droits de l’homme et de l’enfant ». La rencontre compte rappeler aux participants des règles déontologiques et éthiques du journalisme afin que leurs productions ne constituent pas une menace pour la paix. La signature d’une charte des médias pour la prévention des conflits est attendue à la fin des 3 jours de travaux.

Advertisement. Scroll to continue reading.

La formation s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du projet de renforcement des capacités nationales et communautaires de prévention des conflits et violences et de protection des droits de l’homme et de l’enfant au Togo.

Organisée par la HAAC en collaboration avec le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) et le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF), la rencontre entend associer les médias au processus de prise de conscience, d’éducation et de formation des populations, qu’elles soient en milieu urbain et rural.

{loadmoduleid 210}

Advertisement. Scroll to continue reading.

Il est question d’appeler les professionnels des médias au respect scrupuleux des règles déontologiques et éthiques de leur métier.

« Dans la collecte, le traitement et la diffusion de l’information sur l’actualité politique, sociale culturelle et économique, vous devez respecter les règles déontologiques et éthiques afin que vos productions ne soient pas à l’origine de troubles, de conflits, et d’actes qui constitueraient une menace pour la paix, la stabilité et le développement de notre pays » a conseillé Pitalounani Telou, président de la HAAC à l’ouverture des travaux.

En dehors des communications, la formation prévoit l’adoption d’une charte des médias pour la prévention des conflits et violences et la protection des droits de l’homme et de l’enfant au Togo.

La charte décline une série d’articles, de messages, et d’émissions que les médias s’engageront à produire. Elle sera signée par toutes les organisations professionnelles ayant pris part aux travaux.

Advertisement. Scroll to continue reading.

« Le ministère de la communication, qui a aussi en charge l’éducation à la citoyenneté et au civisme, s’associe à cette démarche et voudrait encourager les participants à s’engager résolument sur la voie des bâtisseurs d’un monde pacifique », a déclaré Ambroise Klevor, Conseiller technique du ministère en charge de la communication, à propos de la charte.

CONAPP, OPPEL, ATOPPEL, UPF-Togo, et OTM entre autres sont les différentes organisations professionnelles de la presse togolaise qui participent à la formation.

{loadmoduleid 212}

Advertisement. Scroll to continue reading.
image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Rich results on Google's SERP when searching for 'NK Costume'
Rich results on Google's SERP when searching for 'BlackEnergy'
Advertisement
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Société

Le gouvernement togolais a présenté lundi la situation des droits de l’homme devant le Comité des droits de l’Homme des Nations Unies à Genève....

Société

Le Togo est passé lundi à Genève (Suisse) devant le Conseil des Droits de l’Homme des Nations Unies au titre du 3e cycle de...

Société

Une délégation togolaise est attendue lundi prochain à Genève pour une réunion de l’examen périodique universel (EPU) du Conseil des droits de l’homme des...

Société

Des rapports d’organisations de la société civile et de défense des droits humains pointent du doigt un recul en matière de promotion des libertés...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P