Connect with us

Hi, what are you looking for?

Société

COSCiDI fournit aux organisations de la société civile les outils pour leur rôle

Views: 8

Soixante-dix (70) acteurs issus de cinquante (50) organisations de la société civile togolaise sélectionnées sur toute l’étendue du territoire national participent depuis jeudi à un atelier de formation organisé par la Coalition des Organisations de la Société Civile pour un Développement Inclusif (COSCiDI). La rencontre a pour but de renforcer leurs capacités en matière Contrôle Citoyen de l’Action Publique (CCAP), de plaidoyer, et lobbying pour la mise en œuvre des politiques publiques et la mobilisation de ressources.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Pour les responsables de la COSCiDI, la formation est une recommandation issue d’une tournée nationale organisée en 2016 suite au constat selon laquelle la participation de la société civile togolaise au processus de développement est limitée et marginale.

« Les OSC ne doivent pas suivre les acteurs politiques dans le débat politique mais plutôt s’intéresser à ce qui importe au peuple. Lorsque les OSC n’assurent pas le Contrôle citoyen de l’action publique, il peut arriver que les actions du gouvernement n’aient pas l’impact souhaité », a indiqué Richmond Bekley, Secrétaire général de la COSCiDI.

La formation est assurée par Gustave Assah et Marie Joëlle D. Kei seront les principaux intervenants. Ils animeront respectivement les panels « Rôle de la société civile dans le processus de développement d’un pays » et « le Plaidoyer, le lobbying et les outils ».

{loadmoduleid 210}

Advertisement. Scroll to continue reading.

A terme, l’atelier permettra de renforcer la capacité des organisations participantes à adopter une démarche professionnelle systématique et méthodique de plaidoyer axée sur les résultats.

L’expert Gustave Assah explique que le contrôle citoyen de l’action publique est un outil dont dispose la société civile et qu’elle doit utiliser pour jouer son rôle.

« Il s’agit de susciter l’enthousiasme de la participation citoyenne pour qu’une diplomatie non gouvernementale soit au plan national, africain et mondial, un instrument de l’accompagnement participatif », a-t-il dit.

La rencontre placée sous le thème : « Contrôle citoyen de l’action publique et plaidoyer : outils et techniques d’action », prend fin vendredi.

Advertisement. Scroll to continue reading.

image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when serching for 'djama 228'
Advertisement
Vaccination

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Société

La Coalition des Organisations de la Société Civile pour un Développement Inclusif (COSCiDI) compte outiller les organisations de la société civile à améliorer leur...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P