Connect with us

Hi, what are you looking for?

Politique

Yark: « le Togo n’est pas un terrain d’expérimentation »

Views: 14

Damehame Yark se prononce sur  l’interdiction faite  aux membres du mouvement Tournons la Page (TLP) d’entrer au Togo. Réagissant mardi à l’accusation de l’ONG Amnesty International sur le sujet,  le ministre de la sécurité et de la protection civile a justifié la décision du gouvernement togolais par un manque de fondement juridique du  mouvement. Le Général soutient que le Togo n’est pas un terrain d’expérimentation.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Maikoul Zodi, Karim Tanko et Alexandre Didier Amani, 3 activistes ont été interdits d’entrer au Togo lundi. Alors qu’ils sont attendus à Lomé pour signer une convention d’adhésion avec le Front Citoyen Togo Debout (FCTD), ils ont été bloqués.

Alexandre Didier Amani a été bloqué à l’aéroport d’Abidjan puisque les agents de la compagnie ont reçu des consignes interdisant son embarquement.

{loadmoduleid 210}

Advertisement. Scroll to continue reading.

Les deux autres qui tentaient de rallier Lomé à voiture ont quant à eux été bloqués entre la frontière Togo- Bénin.

Pour l’Amnesty International, le Togo ne devrait aucun cas empêcher qui que ce soit de circuler librement dans l’espace CEDEAO.

Le directeur régional adjoint pour l’Afrique de l’Ouest et centrale à Amnesty International, Marceau Sivieude qualifie d’inacceptable cette interdiction du gouvernement togolais.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Selon lui en prenant une telle décision les autorités togolaises sont prêtes à aller pour s’opposer à tout individu indépendant de la situation des droits humains.

Répondant à l’ONG chez nos confrères de Savoirnews, le ministre Damehame Yark a estimé que TPL n’est pas droit d’organiser d’activités au Togo.

« Le mouvement en question n’a aucune base juridique. Nous ne pouvons pas accepter ces genres de choses chez nous » a-t-il précisé.

Le Général Yark demande à la TPL d’aller organiser sa rencontre avec le FCTD ailleurs et non sur le sol togolais.

Advertisement. Scroll to continue reading.

« Ils n’ont qu’à aller faire leur chose ailleurs. Le Togo n’est pas un terrain d’expérimentation », a conclu le patron du département de la sécurité.

{loadmoduleid 212}

image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when serching for 'djama 228'
Advertisement
Vaccination

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Sticky Post

Damehame Yark a réitéré lundi l’engagement des autorités nationales  à poursuivre les auteurs de fake news sur la crise à coronavirus au Togo. Ceci...

Sticky Post

Les forces de défense et de sécurité ont interpellé vendredi à Lomé 17 personnes et ont saisi divers objets dont des effets militaires et...

Sticky Post

Des décrets d’application de la réforme du secteur de la sécurité au Togo seront pris dans les prochaines semaines. Le ministre de la sécurité...

Sticky Post

Les forces de défense et de sécurité ont effectué jeudi une descente dans la localité de Ségbé, près de la frontière Togo-Ghana. Cette descente...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P