Connect with us

Hi, what are you looking for?

International

UEMOA: Pour l’inclusion financière, la BCEAO opte pour la digitalisation

Views: 118

La 2e édition de la Semaine de l’inclusion financière dans l’Union Économique Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) s’est ouverte lundi. Le ton des activités a été donné par le Gouverneur de la BCEAO, Tiémoko Meyliet Koné. L’activité se déroule simultanément dans les autres pays de l’organisation dont le Togo où la cérémonie officielle a été suivie par des acteurs des services financiers ainsi que de la société civile. Cette édition met l’accent sur l’innovation technologique, nécessaire pour assurer une meilleure inclusion financière.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Les activités inscrites au programme au programme de cette 2e édition se déroulent au siège de la Banque Centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) à Dakar.

Le thème retenu est : « la digitalisation au service de l’inclusion financière : Enjeux pour le secteur financier dans les États membres de l’UEMOA ».

Les participants aux travaux évoquent dans le cadre des travaux les enjeux de la digitalisation des services financiers. Selon le gouverneur de la BCEAO, il sera question de plancher sur le rôle important de l’innovation technologique dans l’inclusion financière ainsi que les défis à relever par le régulateur et « l’ensemble des parties prenantes pour une meilleure protection du consommateur des services financiers ».

Advertisement. Scroll to continue reading.

{loadmoduleid 210}

Tiémoko Meyliet Koné a expliqué l’utilisation responsable des services financiers participe à l’amélioration des conditions des populations. Pour lui, la révolution numérique a influencé les comportements des utilisateurs des services financiers, ce qui justifie la nécessité de la digitalisation.

« La révolution numérique que nous vivons aujourd’hui impacte structurellement le comportement des usagers des services financiers sous l’influence des facteurs combinés de la réglementation et des évolutions des modèles d’affaires qui sont mises en œuvre. Les administrations et les institutions financières sont donc appelées à intégrer ces innovations au niveau de leur processus afin de mieux répondre aux besoins d’une clientèle dont le mode de consommation a connu de profondes mutations », a déclaré Tiémoko Meyliet Koné.

Pour sa part, le ministre sénégalais des Finances et du Budget, Abdoulaye Daouda Diallo fait remarquer la mutation que connaît dernièrement le secteur financier avec l’arrivée de nouveaux acteurs tels que les FinTech, les géants de l’internet et du mobile.

Advertisement. Scroll to continue reading.

« Ces intervenants d’un genre nouveau ont bouleversé l’écosystème financier ainsi que le mode de fonctionnement habituel des institutions financières, des pouvoirs publics, des entreprises, des organisations et des populations », a appuyé le représentant du Conseil des ministres de l’UEMOA.

Les activités de la semaine se déroulent jusqu’au 23 novembre prochain. Les agences nationales de la BCEAO prennent le relais à partir de mercredi prochain.

Dans activités sont également prévues au Togo à compter de jeudi prochain. Mais avant, l’ouverture de la semaine a été suivie en direct à Lomé par des acteurs des services financiers et des représentants des consommateurs.

Pour le Président de l’Association professionnelle des Services financiers décentralisés (APSFD) du Togo, le secteur financier connaît une mutation actuellement.

Advertisement. Scroll to continue reading.

« Nos structures utilisent les outils numériques pour améliorer les prestations. Il est question pour nous de donner aux utilisateurs la chance d’accéder aux services depuis chez eux par ordinateur ou téléphone mobile. Mais nous sommes confrontés au défi de formation de notre ressource humaine. L’objectif à terme est de parvenir à la dématérialisation du processus », a déclaré Komi Bassina.

A Lomé, la Directrice de l’Agence Principale BCEAO-Lomé a indiqué que l’objectif de la semaine est d’échanger avec les parties prenantes sur les enjeux de la digitalisation des paiements pour le secteur financier et les Etats membres de l’UEMOA. Adjatougbé A. Fioklou a ajouté que d’autres sujets seront évoqués dont les risques liés à l’utilisation de nouvelles technologies financières ainsi que les mesures à mettre en œuvre pour protéger les consommateurs des services financiers.

Précisions que cette semaine de l’inclusion financière vise à promouvoir la finance inclusive dans les pays de l’UEMOA.

{loadmoduleid 212}

Advertisement. Scroll to continue reading.

 

image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Rich results on Google's SERP when searching for 'NK Costume'
Rich results on Google's SERP when searching for 'BlackEnergy'
Advertisement
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Economie

Prof Kako Nubukpo se prononce sur la situation qui prévaut actuellement au Mali et les sanctions prises conjointement le 9 janvier dernier par les...

Coopération

Lomé accueille depuis mercredi la 7e session du Comité régional de pilotage du projet WACA ResIP. La session réunit tous les pays bénéficiaires du...

Coopération

La 7e session du Comité régional de pilotage du projet WACA ResIP s’ouvre à Lomé mercredi. En prélude à cette rencontre, une conférence de...

Coopération

Une délégation des parlementaires de l’UEMOA a visité samedi le chantier du siège de la Chambre Consulaire régionale de l’UEMOA (CCR-UEMOA) à Lomé. Conduits...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P