Connect with us

Hi, what are you looking for?

Société

Agbeyome Kodjo exige justice pour les victimes des incendies des marchés

Views: 37

La crise du feu survenue en janvier 2013 au Togo avec particulièrement les incendies des grands marchés de Lomé et de Kara, ne saurait être passée sous silence. Cette position est celle du Mouvement patriotique pour la démocratie et le développement (MPDD). Le parti d’Agbeyome Kodjo réclame que justice soit faite pour les victimes, au vu des conséquences fâcheuses qui affectent la Nation togolaise tout entière sur les plans politique, économique, social, psychologique et spirituel.

Advertisement. Scroll to continue reading.

La sortie du MPDD fait suite aux dernières révélations du principal témoin à charge, Mohamed Loum, qui accuse ouverte les autorités togolaises d’être les auteurs des incendies.

Pour cette formation politique, la vérité n’a pas été établie même si l’instruction a été clôturée depuis des années.

{loadmoduleid 210}

Advertisement. Scroll to continue reading.

« La formation politique MPDD tout en rappelant qu’il est de la mission régalienne de l’État de défendre les intérêts de toutes les victimes spécialement les femmes des marchés au cœur du développement à la base de notre pays et dont l’autonomisation a été plombée avec l’effondrement de leur pouvoir d’achat et de leur équilibre psychique, constate avec amertume un sabotage délibéré du développement du Togo dont pourtant Faure Gnassingbé et son Gouvernement semblent se faire les chantres au travers du mandat social et du plan national de développement (PND) », accuse le parti d’Agbeyome Kodjo.

L’ancien Premier ministre togolais « demande solennellement à Faure Gnassingbé directement accusé par Mohamed Loum », d’éclairer l’opinion publique nationale, la diaspora togolaise et l’opinion publique internationale, et … sans délai et sans condition justice soit faite à toutes les victimes.

Par ailleurs, le MPDD interpelle le Haut Conseil de la République pour la Réconciliation et l’Unité Nationale (HCRRUN), les organisations de défense des droits de l’Homme, la Commission des droits de l’Homme des Nations Unies (CNDH) et toute la Communauté internationale à « prendre la mesure de la gravité de ce dossier que rien ne saurait occulter pour quelque motif que ce soit au regard de l’ampleur de l’atteinte à la sécurité humaine ».

{loadmoduleid 212}

Advertisement. Scroll to continue reading.

image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when searching for 'BlackEnergy'
Rich results on Google's SERP when serching for 'toil'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Politique

Le tribunal correctionnel de Lomé a vidé vendredi le délibéré de l’affaire Paul  Missiagbeto. Le conseiller spécial d’Agbéyomé Kodjo est condamné à 48 mois...

Politique

Le parquet a requis vendredi en correctionnel 48 mois de prison ferme contre Paul Missiagbeto. Le Conseiller politique d’Agbéyomé Kodjo a été accusé d’avoir...

Politique

Brigitte Adjamagbo-Johnson et la Dynamique Monseigneur Kpodzro (DMK) assument le choix du boycott de la Concertation nationale des acteurs politiques (CNAP). Se prononçant sur...

Politique

Me Jean Degli a opté désormais pour des actions directes visant à faire bouger les lignes sur le plan socio-politique au Togo. Le président...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P