Connect with us

Hi, what are you looking for?

Politique

Togo: Selon FDR, le gouvernement tire prétexte de Covid19

Rich results on Google's SERP when searching for 'FDR'
Me Paul Dodji Apevon
Views: 2124

Forces Démocratiques pour la République (FDR) condamne le parlement togolais. Le parti politique de Me Dodji Apevon accuse la représentation nationale d’abandonner ses prérogatives au gouvernement. Pour les FDR, l’assemblée nationale doit penser à une relance de l’économie du Togo et limiter le vote répétitif de l’état d’urgence sanitaire.

Dans un communiqué relatif aux récentes mesures prises par le gouvernement dans le cadre de la lutte contre la COVID19, le parti FDR trouve inopportun le vote d’un nouvel état d’urgence sanitaire.

Advertisement. Scroll to continue reading.

« Le parlement   par complaisance, abandonne de plus en plus ses prérogatives au gouvernement par le vote répétitif de l’état d’urgence sanitaire, parfois même au-delà de la période sollicitée par l’exécutif, dans un pays à bout de souffle où les populations vivent dans une précarité criarde », a-t-il dénoncé.

Il ajoute que l’Assemblée nationale autorise le gouvernement qui met toute son énergie dans une stratégie politicienne basée sur la peur, l’agressivité et le chantage. Ceci au lieu de penser aussi à un plan de relance de l’économie à l’instar des autres pays.

Un prétexte selon FDR

«…  On se demande si l’objectif réel du gouvernement n’est pas de tirer prétexte de la pandémie pour restreindre abusivement les libertés fondamentales et politiques », s’interrogent les FDR.  

Advertisement. Scroll to continue reading.

Par ailleurs, Me Apevon et ses militants trouvent inappropriée et injustifiée la fermeture des lieux de culte. Ils soutiennent que les lieux de culte et de prières constituaient jusque-là des cadres idéaux et complémentaires pour le renforcement de la sensibilisation contre la pandémie.

Notons que c’est la 3è fois que le parlement togolais donne le plein pouvoir au gouvernement en votant l’état d’urgence sanitaire dans le cadre de la lutte contre la propagation du coronavirus. D’une période de 6 mois à deux reprises, la durée est désormais de 12 mois.

Advertisement. Scroll to continue reading.
image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when searching for 'BlackEnergy'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Coopération

Une délégation des députés français du groupe d’amitié France-Togo a eu mercredi une séance de travail avec la présidente de l’Assemblée Nationale, Yawa Djigbodi...

Coopération

Une délégation de parlementaires du groupe d’amitié Autriche-Afrique subsaharienne est en visite à Lomé. Mardi, elle a été reçue par la Présidente de l’Assemblée...

Economie

L’Assemblée nationale togolaise a démarré mardi l’examen du budget, gestion 2022 en commission. Les travaux ont été ouverts par la présidente du Parlement, Chantal...

Politique

Début 2022, le Togo présentera son rapport sur les droits de l’homme devant les Nations Unies pour le compte du 3e cycle de l’Examen...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P