Connect with us

Hi, what are you looking for?

Société

Togo: le général Yark s’explique sur la recrudescence des braquages

Views: 11

Le ministre de la sécurité et de la protection civile a présenté mardi la situation sécuritaire du Togo pour le compte du premier semestre de l’année en cours. Damehame Yark  n’a pas mentionné dans son rapport le nombre de cas d’accidents de circulation enregistré ces derniers six mois. Il s’est plutôt intéressé aux vols à main armées, aux cambriolages, aux assassinats et à l’opération entonnoir. Le général Yark s’est expliqué sur la recrudescence des braquages ces temps-ci et a informé sur les actions en cours devant endiguer le fléau. 

Advertisement. Scroll to continue reading.

Selon le ministre, le Togo enregistre ces derniers mois au moins six (6) cas de braquage par mois. Ainsi le tableau présenté fait état de 45 faits constatés dont 45 braquages et 05 tentatives de braquage.

Durant cette période, les braqueurs ont emporté en tout et pour tout 142.000.000 F CFA. Parmi eux, 04 ont trouvé la mort, un présumé a été abattu et 18 ont été blessés.

Les préfectures les plus touchées sont le Golfe qui a enregistré 15 cas, Agoè-Nyivé, Zio, Yoto, Haho et Cinkassé  sont à 03 cas chacune.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Ces braquages sont souvent le fait d’individus sur des motos non immatriculées ou d’immatriculations étrangères qui filent leurs victimes et les dépouillent de leurs biens : argent, bijoux, smartphones et autres objets de valeur.

{loadmoduleid 210}

Le Général Yark estime que c’est un fait de société dont les auteurs sont ceux qui viennent de purger fraîchement leur peine à la prison. Malgré cela, il n’y  pas à  s’inquiéter car selon lui, le Togo est toujours bien apprécié dans la sous-région en matière de sécurité.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Néanmoins pour éviter certains braquages, le ministre demande à ceux qui reçoivent de grosses sommes d’argent  à la banque de se faire accompagner par les forces de l’ordre et de sécurité. Des rencontres avec les banquiers ont eu lieu dans ce sens.

« Nous avons déjà rencontré les banques et nous leur avons demandé de collaborer. Elles doivent appeler nos services pour accompagner les clients qui viennent recevoir de grosses sommes d’argent », a révélé le ministre en charge de la sécurité.

Il sollicite enfin une franche collaboration de la population avec les hommes en treillis pour démanteler les réseaux  des braqueurs. Une collaboration qui doit se traduire par la dénonciation des voisins qui ont un train de vie trop enviable dont leur statut social ou  professionnel ne leur permet pas.

Notons que durant la période, les forces de l’ordre et de sécurité sont tout de même parvenues  à neutraliser quelques braqueurs. La dernière en  date est celle effectuée à la plage de Lomé en face de la station-service T-Oil. Un  malfrat porteur d’un pistolet de fabrication artisanale avec une munition de calibre 12 mm et des joints de cannabis a été arrêté.

Advertisement. Scroll to continue reading.

{loadmoduleid 212}

image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when serching for 'djama 228'
Advertisement
Vaccination

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Faits Divers

Par les temps qui courent, il ne fait pas bon d’être un malfrat au Togo. Un jeune l’a appris vendredi à ses dépens aux...

Faits Divers

La gendarmerie nationale vient d’arrêter une dizaine de cambrioleurs ainsi que leurs complices. C’est suite à plusieurs plaintes venant d’Adidogomé, Sagbado, Ségbé et leurs...

Faits Divers

Selon Gakogoè qui donne l’information le drame s’est produit le vendredi 16 avril aux environs de 19h. Il est rapporté que le jeune homme...

Sticky Post

Damehame Yark a réitéré lundi l’engagement des autorités nationales  à poursuivre les auteurs de fake news sur la crise à coronavirus au Togo. Ceci...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P