Connect with us

Hi, what are you looking for?

Politique

Togo: Insatisfaite des décisions de la Cedeao, l’opposition compte sur Akufo-Addo et Conde

Views: 36

On l’attendait depuis la fin du sommet des Chefs d’Etat et de gouvernement de la CEDEAO le 31 juillet dernier. Elle vient enfin de se prononcer sur la feuille de route pour une sortie de crise au Togo. La coalition des 14 partis politique de l’opposition prend acte des recommandations de la CEDEAO mais dit  observer plusieurs insuffisances majeures. Elle compte ainsi sur la poursuite du dialogue pour aborder en profondeur les problèmes relatifs à la candidature de Faure Gnassingbé en 2020 et à la Constitution de 1992.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Dans un communiqué rendu public jeudi, la Coalition de l’opposition togolaise qui a pris acte des recommandations de la CEDEAO relatives à la situation sociopolitique du Togo note qu’il plusieurs insuffisances majeures à la feuille de route. Elle déplore l’absence de l’évocation dans les recommandations d’un gouvernement de transition chargé de conduire les réformes institutionnelles et électorales et de la question sécuritaire.

« La coalition déplore surtout que les Chefs d’Etat de la CEDEAO n’aient pas jugé opportun d’examiner  le cœur du problème togolais, qui est, l’obstination du chef de l’Etat togolais, Faure GNASSINGBE à se porter candidat pour un quatrième mandat en 2020. Alors que la règle au sein de la CEDEAO, prescrite par le Protocole additionnel pour la bonne gouvernance et l’Etat de droit, est de deux mandats », lit-on dans le document signé par Brigitte Adjamagbo-Johnson.

{loadmoduleid 210}

Abordant la fixation de la date du 20 décembre pour les élections législatives, la Coalition estime que cette date est irréaliste. Elle déplore les imprécisions quant au retour à la Constitution de 1992 dans sa version originelle, à l’organisation et au déroulement d’élections transparentes et  crédibles « dans un pays qui ne connaît que la fraude et la violence électorales ».

Advertisement. Scroll to continue reading.

Toutefois, le regroupement politique salue la poursuite du dialogue et compte bien aborder en profondeur tous ces problèmes avec la facilitation lors des prochaines rencontres.

L’opposition salue les implications personnelles de Nana Akufo-Addo et Alpha Conde, les 2 facilitateurs de la CEDEAO et espère compter sur eux pour la prise en compte des attentes des togolais.

Advertisement. Scroll to continue reading.
image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when searching for 'BlackEnergy'
Rich results on Google's SERP when serching for 'toil'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

International

En Guinée-Conakry, la messe est dite pour Alpha Conde. On le savait depuis le 5 septembre dernier. Mais alors que le président déchu comptait...

International

A la suite de la chute d’Alpha Conde en Guinée, 22 organisations de la société civile déplorent un retour des coups d’Etat sur le...

Coopération

Barros Bacar Banjai est le nouveau représentant résident de la Communauté économique des états de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO) au Togo. Le nouvel ambassadeur...

Politique

Au Togo, des opposants, des journalistes et autres militants des droits de l’homme sont espionnés par le pouvoir avec Pegasus. Ce n’est certainement pas...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P