Connect with us

Hi, what are you looking for?

Société

Terrorisme: Arrestation de personnes suspectes au Togo

Rich results on Google's SERP when searching for 'Terrorisme'
Illustration
Views: 3622

Les éléments des forces de défense et de sécurité du Togo ont participé à la 4e opération Koundalgou Zone 2 contre le terrorisme. Cette opération de sécurisation a été menée conjointement avec le Burkina-Faso, la Côte d’ivoire et le Ghana. Rendant compte au Conseil des ministres, le ministre de la sécurité et de la protection civile, Général Damehame Yark révèle de plusieurs personnes suspectes ont été arrêtées au Togo à l’occasion.

L’opération de sécurisation des zones frontalières « KOUDANLGOU IV – ZONE II » s’est déroulée du 21 au 27 novembre 2021. Durant 5 jours, environ, 5720 soldats ont mené des patrouilles de part et d’autre des frontières communes au Burkina-Faso, à la Côte d’ivoire, au Ghana et au Togo.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Dans une communication faite mercredi en Conseil des ministres, le ministre togolais de la sécurité a rendu compte au gouvernement du déroulement des opérations dans la région nord du Togo.

« Au Togo notamment, elles ont permis d’interpeller des personnes suspectes et de réaliser des saisies diverses, notamment des objets pouvant également servir à entretenir la violence au sein des communautés », indique le gouvernement togolais.

Pour les autorités togolaises, cette opération a permis de renforcer les liens Armée-Nation par la distribution d’eau potable, de gels hydroalcooliques et de masques à la population.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Koundalgou contre le terrorisme

L’opération a été planifiée et lancée au Burkina. Selon le bilan rendu publique début décembre 2021 par les autorités de ce pays, les forces burkinabè, ivoiriennes, togolaises et ghanéennes ont interpellé 300 suspects. Parmi ces arrestations figurent des individus recherchés par les services de sécurité. Plusieurs armes et des munitions ont été également saisies.

5 bases terroristes ont été détruites, et une trentaine de terroristes tués au cours des combats. Des champs de drogues ont été détruits et des engins explosifs improvisés ont été désamorcés.

53 armes à feu ainsi que 144 moyens roulant, véhicules et motocyclettes ont été saisis.

Advertisement. Scroll to continue reading.

La démarche est de faire en sorte que, dans les zones qui n’ont pas totalement basculé, la violence soit très tôt maitrisée.

image_pdfPrintimage_printPrint
1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Togo: l’armée réitère son soutien à Faure Gnassingbé - Togo Breaking News

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Rich results on Google's SERP when searching for 'NK Costume'
Rich results on Google's SERP when searching for 'BlackEnergy'
Advertisement
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Politique

Dans la nuit du 9 au 10 novembre 2021, un poste des forces de défense et de sécurité à Sanloaga (Kpendjal) a été attaqué...

Coopération

Le Secrétaire général des Nations unies, António Guterres a eu un échangé téléphonique en début de week-end dernier avec le chef de l’Etat togolais....

Société

L’Alliance Jeunesse et Développement (AJD) condamne l’attaque ayant coûté la vie à 7 soldats togolais et blessé 3 autres mercredi dans la région de...

Economie

Le Groupe Intergouvernemental d’Action contre le Blanchiment d’Argent (GIABA) a démarré lundi à Lomé un atelier régional de sensibilisation des acteurs des Organisations de...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P