Connect with us

Hi, what are you looking for?

Politique

Locales: l’ANC dénonce mais se glorifie, des discussions annoncées avec le pouvoir

Views: 39

L’Alliance nationale pour le changement (ANC) vient d’effectuer sa première sortie médiatique  après les élections locales au Togo. Devant la presse mercredi à Lomé, le parti de Jean-Pierre Fabre a dénoncé le processus ayant conduit à l’élection des maires. Il fustige une mascarade électorale du pouvoir mais  se félicite du nombre de voix obtenu à l’issue du vote. Par ailleurs, le parti disqualifie l’opposition parlementaire et annonce, « en toute légitimité », l’ouverture sans délai de discussions politiques avec le gouvernement.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Pour l’ANC, les élections municipales du 30 juin et du 15 août derniers ne sont qu’une réédition de la mascarade électorale propre au régime Rpt/Unir.

Ce parti soutient que la CENI a organisé les municipales de manière unilatérale et en toute opacité, sans rencontrer les parties prenantes. Elle n’a fait non plus aucune communication, aucune action de sensibilisation ni sur la révision des listes électorales, ni sur le déroulement des opérations électorales, ni sur les centres de recensement, les centres de vote et les bureaux de vote.

Sur la campagne électorale, le parti signale  plusieurs dysfonctionnements dont les tracasseries faites aux listes de l’opposition sur toute l’étendue du territoire ; la mise à disposition tardive des spécimens de bulletins de vote qui ont été distribués en fin et non en début de campagne et l’utilisation illégale par les candidats du parti au pouvoir des moyens de l’Etat.

Advertisement. Scroll to continue reading.

« Quant à l’observation électorale, elle est purement et simplement été interdite par le gouvernement qui a décidé d’organiser les municipales en vase clos et rejeté subséquemment toutes les demandes d’accréditation », précise la déclaration liminaire du parti.

Au final, le parti de l’ex-chef de file de l’opposition a réussi à faire élire 6 maires et 5 adjoints parmi les 138 conseillers municipaux élus sur les 78 listes présentées aux locales; malgré tous ces dysfonctionnements.

{loadmoduleid 210}

Il se félicite surtout de l’élection de son leader national au poste de mairie dans la commune du Golfe 4. 

Advertisement. Scroll to continue reading.

« Je suis vraiment peiné quand j’ai entendu dire que je dois mon l’élection au premier ministre Klassou. C’est pathétique ! J’ai entendu dire beaucoup de choses… Les gens peuvent dire que ce sont des rumeurs qui viennent de la population. Mais je comprends désormais d’où peut venir ces rumeurs  malveillantes », a déploré Jean-Pierre Fabre.

Des discussions politiques avec le gouvernement

Au vu des résultats obtenus par l’opposition extraparlementaire, l’ANC se dit être pleinement fondé à revendiquer la recomposition de la CENI sur une base paritaire telle que prescrite par la feuille de route de la CEDEAO. Pour Jean-Pierre Fabre, l’opposition parlementaire n’est plus qualifié à mener les débats.

« Avec un total de 115 conseillers municipaux, l’opposition parlementaires accuse un grave déficit de représentativité et de légitimité, face à l’ensemble de l’opposition extraparlementaire, notamment l’ANC, le CAR et la C14 qui totalisent globalement 289 conseiller municipaux », a fait remarquer Jean-Pierre Fabre.

Dans ce sens, Jean-Pierre Fabre et ses collaborateurs entendent avoir des discussions politiques avec le gouvernement dans le but d’améliorer le cadre électoral ainsi que les réformes institutionnelles et constitutionnelles nécessaires à l’organisation d’élections équitables et transparentes. 

Advertisement. Scroll to continue reading.

« L’ANC s’engage à œuvrer dans ce sens, notamment dans la perspective de la présidentielle de 2020 », informent les dignitaires du parti.

A noter également que lors de la conférence de presse, les responsables de l’ANC ont dénoncé la nouvelle loi sur la liberté de réunion et de manifestation publiques pacifiques, votée par l’Assemblée nationale le 7 août dernier. Pour eux, il s’agit d’une « Une loi liberticide ».

{loadmoduleid 212}

Advertisement. Scroll to continue reading.
image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when serching for 'toil'
Rich results on Google's SERP when serching for 'banque atlantique'
Rich results on Google's SERP when serching for 'djama 228'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Politique

L’Alliance nationale de changement (ANC) de Jean-Pierre Fabre n’a visiblement pas fini avec les mésententes internes. Après la fronde au sein de la fédération...

Politique

Payadowa Boukpessi réagit à la sortie de l’Alliance nationale pour le changement (ANC) de la Concertation nationale des acteurs politiques (CNAP). Le ministre togolais...

Politique

Jean-Pierre Fabre met sa menace à exécution. Le président de l’Alliance nationale pour le changement (ANC) avait exprimé le 27 mai dernier son mécontentement...

Politique

La Concertation nationale des acteurs politiques (CNAP) est au centre des attentions. Jean-Pierre Fabre, le président de l’Alliance nationale pour le changement (ANC) avait...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P