Connect with us

Hi, what are you looking for?

Education

Les enseignants volontaires du Togo crient leur détresse

Views: 63

Les enseignants volontaires reversés dans le programme du volontariat national par le gouvernement togolais sont dans l’impasse. Alors qu’ils attendaient une éventuelle  intégration à la fonction publique grâce au récent concours de recrutement des enseignants fonctionnaires, ils étaient plutôt les premiers recalés. Ces enseignants appellent le gouvernement au secours.

Advertisement. Scroll to continue reading.

La situation est atypique chez ces enseignants que certains appellent enseignants auxiliaires  et pour d’autres enseignants volontaires.

Autrefois, enseignants vacataires recrutés par les chefs d’établissement, ils sont devenus  volontaires nationaux après que l’autorité eut exigé que tous soient versés dans le PROVONAT devenu de nos jours ANVT,  avec l’espoir de les intégrer à la fonction publique au moment opportun.

Lorsqu’il était en fonction au ministère enseignements primaire et secondaire, Florent Maganawe avait indiqué que seul un concours national pourra permettre à ces volontaires d’être déployés dans la fonction publique.

Advertisement. Scroll to continue reading.

{loadmoduleid 210}

Les concernés expliquent que tout était conclu d’avance pour  qu’au prochain concours, ils soient les plus privilégiés. Mais seulement voilà qu’au dernier concours de recrutement des enseignants fonctionnaires, ils étaient tous passés à la trappe.

Sur 1420 inscrits, 218 seulement ont été déclarés admis. Les 1202 ayant mordu la poussière disent être confus, pour la simple raison qu’ils n’ont aucune du sort qui leur est réservé.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Offusqués par le fait que le gouvernement n’ait pas joué à un franc jeu avec eux,  ils viennent d’adresser une correspondance à leur ministre de tutelle, à certaines institutions de la République et au Chef de l’État.

Ils demandent au gouvernement de se prononcer sur leur avenir, histoire de les faire sortir de l’impasse. Ces enseignants sollicitent une seconde chance de la part des autorités.

Advertisement. Scroll to continue reading.
image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when searching for 'BlackEnergy'
Rich results on Google's SERP when serching for 'toil'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Education

A quelques jours de la rentrée scolaire 2021-2022, les enseignants du Togo donnent de nouveau de la voix. En leur nom, la Fédération des...

Politique

Une session spéciale du Conseil National du Dialogue Social (CNDS) s’est tenue mardi sous l’égide du gouvernement togolais. La séance a permis d’examiner la...

Education

Prof Dodzi Kokoroko interdit les cours de vacances payant dans les établissements scolaires. Selon le ministre des enseignements primaire, secondaire, technique et de l’artisanat,...

Education

Dodzi Komla Kokoroko, le Ministre des Enseignements Primaire Secondaire, Technique et de l’Artisanat, n’est pas content de certains surveillants aux examens. Il a mis...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P