Connect with us

Hi, what are you looking for?

Education

Edoh Komi prêche au gouvernement sur le sort des enseignants volontaires

Views: 22

Le Mouvement Martin Luther King (MMLK) lève de nouveau la voix et évoque le triste sort des enseignants volontaires du Togo. Dans un communiqué rendu public mercredi, le mouvement appelle le gouvernement à agir avec circonspection pour régler les arriérés dus et accélérer le processus d’intégration de ces derniers au corps des enseignants du Togo.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Les enseignants volontaires, recrutés par les écoles d’initiative locale depuis des années sont d’un soutien indéniable pour le système éducatif togolais.

Pour le MMLK, ils ont comblé  et continuent de combler  le vide laissé par la non-couverture par l’Etat de toute l’étendue du territoire des infrastructures scolaires publiques.

« Mais force est de constater que leur sors est lamentable. Si le gouvernement en l’an 2010 a décidé de leur allouer une aide annuelle de 90 mille francs, depuis 2015 à ce jour, cette allocation est restée impayée et du côté du gouvernement on note un silence radio sur la question », déplore Pasteur Edoh Komi dans la note.

{loadmoduleid 210}

Advertisement. Scroll to continue reading.

Pour le mouvement, il s’avère indispensable que le gouvernement affiche clairement sa position sur le sujet. Le pasteur Edoh Komi estime que quel que soit l’issue, le gouvernement doit verser les trois  ans d’arriérés (2015, 2016 et 2017) aux enseignants volontaires pendant ces vacances.

« Le MMLK invite le gouvernement à poursuivre et à  accélérer le processus d’intégration dans la fonction publique du  reste des enseignants volontaires à travers un concours national accessible et favorable à tous », conclue la note du mouvement.

image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when serching for 'djama 228'
Advertisement
Vaccination

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Education

En réunion samedi dans un hôtel à Kégué, des enseignants togolais ont été dispersés par les forces de l’ordre et de sécurité. Selon des...

Sticky Post

Les responsables du Syndicat des enseignants du Togo (SET) ne sont pas au bout de leur peine. Quelques jours après l’interdiction de leur assemblée...

Sticky Post

Le ministre de la fonction publique, du travail et du dialogue social vient de coller une mise à pied à 12 autres enseignants. Gilbert...

Sticky Post

Bouraïma Naboudja, professeur d’enseignement technique de 2è classe 2è échelon est sanctionné par le ministre togolais de la fonction publique, Gilbert Bawara . Une...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P