Connect with us

Hi, what are you looking for?

Faits Divers

Dalavé: Des produits congelés dangereux mis sur le marché

Rich results on Google's SERP when serching for 'dalave'
Views: 3864

C’est une scène surréaliste qui s’est produite entre jeudi et vendredi à Dalavé (environ 45 km de Lomé). Dans cette localité de la commune de Zio 1, les habitants ont déterré et partagé une importante quantité de produits congelés avariés détruite par une société. Ces produits ont été remis sur le marché, alerte le maire de la commune.

Dans une grande fosse creusée à Dalavé loin des habitations à Yobo-Mondji, précisément à Kodomé, une importante quantité des ailerons de dinde avariés a été détruite par une société. La société avait pris soin de remblayer la fosse avec suffisamment de sable. On était en milieu de semaine.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Mais c’était sans compter avec la détermination de la population de Dalavé. Plusieurs personnes de cette localité sont allées déterrer les produits avariés et les ont emportés dans plusieurs sacs.

Des informations indiquent que ces ailerons de dinde ont été rapidement mis sur les marchés de Dalavé et des localités environnantes pour être vendus.

L’information a été confirmée par le Maire de la commune Zio 1. Messan Agogno a invité les populations de sa municipalité à la vigilance et à ne pas consommer ces produits dangereux.

Advertisement. Scroll to continue reading.

« Le Maire de la Commune de Zio1, porte à la connaissance de toute la population de sa commune et de ses environs, que ses produits qui sont en majorité des « ailerons de dinde : dokoubo » sont impropres à la consommation. Il les invite à la vigilance pour ne pas consommer ces produits dangereux pour leur santé », peut-on lire dans un communiqué du maire.

Certains auteurs de cette forfaiture évoquent l’extrême pauvreté qui sévit dans le milieu pour justifier leur acte. D’autres indiquent qu’il faut mourir de quelque chose et qu’ils préfèrent manger avant de mourir.

Au-delà du simple communiqué du maire de Zio 1, les autorités sanitaires devront prendre ce problème au sérieux afin d’éviter de fâcheuses conséquences à la population togolaise.

Advertisement. Scroll to continue reading.

image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when searching for 'BlackEnergy'
Rich results on Google's SERP when serching for 'toil'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Société

Le gouvernement togolais annonce l’expropriation de 1 177 ha dans les cantons de Dalavé et de Kpomé (préfecture de Zio). Décision prise en Conseil...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P