Connect with us

Hi, what are you looking for?

Economie

Togo: les anti-CFA exigent la libération de la zone franc par la France

Views: 22

Il n’y a pas eu de sit-in du comité national anti-CFA devant les locaux de l’ambassade de France au Togo ce samedi. La manifestation à laquelle avait appelé le pasteur Edoh Komi pour libérer l’Afrique « du joug colonial français » a été empêchée par les forces de défense et de sécurité. Un important dispositif sécuritaire a été érigé devant l’ambassade, obligeant les anti-CFA à se retrouver au palais des congrès de Lomé.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Finalement aucune manifestation anti-CFA n’a été autorisée au Togo. A la suite du Maire de Kara, c’est le ministre togolais de l’administration territoriale qui a interdit le rassemblement de Lomé, notifiant aux organisateurs d’être hors délais.

Samedi matin, les manifestants ont désespérément tenté de se rassembler devant les locaux de l’ambassade.

Mais tôt le matin, la zone a été bouclée par un dispositif sécuritaire. Des barricades ont été visibles par endroits et l’accès aux lieux de la manifestation quasi-impossible.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Pour échapper à une éventuelle dispersion, le cortège s’est retrouvé spontanément au palais des congrès de Lomé.

{loadmoduleid 210}

Le comité Non au CFA du Togo a dans un premier temps dénoncé un abus du pouvoir des autorités togolaises avant de s’attaquer verbalement à la France.

Advertisement. Scroll to continue reading.

« La République française, nous vous accusons d’être à la source de certains maux que subissent nos pays francophones à savoir : le manque d’industrialisation, l’accroissement de la pauvreté, le manque d’infrastructures et le chômage des jeunes… etc », ont exclamé les manifestants.

Ils demandent à la France d’organiser un canal de sortie du franc CFA à travers les états généraux du franc CFA organisés par les économistes africains et de reverser à l’Afrique tout l’argent qu’elle « a gardé dans son trésor public sans conditions et sans écart de langage ».

Rappelons que la manifestation du comité Non au CFA du Togo s’inscrit dans le cadre de la journée de mobilisation africaine contre le franc CFA. Dans les villes africaines où elle a eu lieu il a été question pour les manifestants d’exiger à la France une liberté monétaire du continent noir.

Et ce sur sujet, Marc Vizy, l’ambassadeur de la France au Togo dans une interview accordée à Togo Breaking News la semaine dernière a rappelé que si la zone-franc était un instrument de domination néocoloniale, il y a longtemps que les pays concernés l’auraient quittée.

Advertisement. Scroll to continue reading.

image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when serching for 'toil'
Rich results on Google's SERP when serching for 'banque atlantique'
Rich results on Google's SERP when serching for 'djama 228'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Economie

Les états généraux de l’Eco ont débuté mercredi à Lomé. Ce Colloque international initié par Kako Nubukpo est organisé par l’Université de Lomé à...

Economie

Komi Abalo ne saurait rester en marge de la problématique relative au franc CFA qui anime la vie économique de l’espace UEMOA ces derniers...

Economie

C’est le débat avant l’heure pour les états généraux de l’Eco annoncés sur Lomé du 26 au 28  mai prochains. Après la sortie de...

Economie

Le projet de passage du Franc CFA à l’Eco reste un défi majeur. Le Professeur Kako Nubukpo, foncièrement contre le mécanisme du franc CFA...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P