Connect with us

Hi, what are you looking for?

Economie

Togo: la semaine du secteur privé prend son envol, Selom Klassou fixe le cap

Views: 12

La 1ère édition de la Semaine du secteur privé au Togo a été officiellement ouverte lundi à Lomé par le Premier ministre Komi Selom Klassou. C’était en présence des membres de son gouvernement, des diplomates accrédités au Togo et des partenaires en développement du Togo. L’événement permettra d’explorer les voies et moyens devant amener le secteur privé togolais de jouer pleinement le rôle de partenaire privilégié dans l’émergence du pays.

Advertisement. Scroll to continue reading.

La Semaine a lieu du 04 au 08 à Lomé. C’est une rencontre d’échange et de partage entre acteurs du privé togolais. Elle est placée sous le thème « secteur privé : moteur de la croissance et du développement socio-économique du Togo ».

Initiée dans le but d’amener le secteur privé à jouer sa partition dans la mise en œuvre du PND, cette 1ère édition va explorer les voies et moyens pour permettre au secteur privé togolais de jouer pleinement le rôle de partenaire privilégié dans l’émergence du pays, selon Kodjo Adedze, ministre en charge du commerce.

{loadmoduleid 210}

Advertisement. Scroll to continue reading.

Durant la semaine, les participants ont l’opportunité de partager 02 conférences débat et discussions de haut niveau sur des thématiques telles que les défis du secteur privé dans la mise en œuvre du PND, la fiscalité et la promotion du secteur privé. Il est prévu 9 panels sur des sujets préoccupants le monde des affaires dans le pays.

Pour M. Klassou, de ces travaux doivent sortir des contributions pragmatiques pour un secteur privé dynamique, fort et compétitif, une  proposition d’actions prioritaires pour favoriser le développement du secteur privé et améliorer davantage l’environnement des affaires au Togo.

De même, souligne le Chef du gouvernement, il est attendu une série de mesures pour promouvoir la production, la transformation, la commercialisation et la consommation des produits locaux.

Advertisement. Scroll to continue reading.

« Ces résultats attendus doivent avoir pour cible commune, la compétitivité de nos entreprises qui constitue un défi de taille pour les économies nationales et les entreprises africaines, dans un monde caractérisé par la libéralisation des échanges » a-t-il ajouté.

Par ailleurs, le Premier ministre a exhorté les participants à faire de ces assises un catalyseur pour réaliser un rêve commun et faire effectivement du climat des affaires, un véritable instrument capable d’accroitre sensiblement les richesses du Togo et d’améliorer les conditions de vie des populations.

La contribution attendue du secteur privé dans la mise en œuvre du PND est de l’ordre de 65% du coût total.

{loadmoduleid 212}

Advertisement. Scroll to continue reading.

image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement
Vaccination

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Economie

Il s’est tenu en milieu de semaine la 2e réunion du Conseil de concertation entre l’État et le secteur privé. La rencontre présidée par...

Economie

Le Programme présidentiel d’excellence pour le Plan national de développement (PPE-PND) tient sa première promotion des étudiants en Master II. Après 18 mois de...

Economie

Le gouvernement togolais compte dynamiser sa collaboration avec le secteur privé. Afin de favoriser un bon fonctionnement du Comité de concertation entre l’Etat et...

Economie

Une zone industrielle et de services logistiques intégrés de classe mondiale est en érection à Adétikopé (20 km de Lomé). La Plateforme Industrielle d’Adétikopé...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P