Connect with us

Hi, what are you looking for?

Politique

Togo: l’opposition manifeste et appelle à des mesures fermes de la Cedeao

Views: 17

La manifestation de la Coalition des 14 partis politiques de l’opposition bat son plein actuellement dans les rues de Lomé. Les deux cortèges de manifestants se sont ébranlés à Bè-Gakpoto et au carrefour du marché de Bè pour chuter devant l’église des Assemblées de Dieu à Anfamé. Les milliers de manifestants réclament l’arrêt du processus électoral, la mise en œuvre des réformes constitutionnelles et la mise en œuvre des mesures d’apaisement. Si tout se déroule bien dans l’ensemble, on signale toutefois des heurts à Agoè et à Kparatao. La coalition appelle à des mesures fermes de la CEDEAO vis-à-vis du pouvoir de Faure Gnassingbé.

Advertisement. Scroll to continue reading.

A l’entame de la manifestation à Lomé, Brigitte Kafui Adjamagbo-Johnson, Coordinatrice de la Coalition des 14 s’est félicité de la mobilisation des manifestants. Pour elle, si le pouvoir ne veut pas céder, il n’appartient pas au peuple togolais de céder.

« Tout le monde sait que le pouvoir est dans l’erreur, que sa position est aux antipodes des aspirations profondes des Togolais. Si le pouvoir ne veut pas céder, ce n’est pas le peuple qui cédera. Le processus de règlement de la crise est en souffrance. La CEDEAO a pris la responsabilité d’aider à résoudre la crise. Nous en appelons à la CEDEAO pour que des décisions fermes soient prises », a déclaré Brigitte Kafui Adjamagbo-Johnson.

L’ancienne candidate à la présidence togolaise réclame des décisions fermes de la CEDEAO vis-à-vis du pouvoir de Faure Gnassingbé. Mme Adjamagbo-Johnson explique que « l’avenir de plus de 7 millions d’âmes dépend de la réaction de l’institution sous-régionale ».

De son côté, le Chef de file de l’opposition affirme que « le processus électoral tel qu’il se déroule doit être arrêté ». Jean-Pierre Fabre soutient que des discussions doivent être menées pour que la « CENI inclusive et paritaire soit mise en place » afin de reprendre la préparation et l’organisation des élections.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Quelques heurts signalés entre les manifestants et les forces de défense et de sécurité

Il faut le dire. La ville de Lomé et toutes les villes devant abriter les manifestations de l’opposition jeudi ont été complètement remilitarisées. Les habitants de Lomé ont découvert sur la plupart des artères, des barricades et de cordons militaires. Plusieurs observateurs de la scène politique togolais ont parlé d’intimidation. S’expliquant sur le sujet, le ministre de la sécurité et de la protection civile, Damehame Yark assurait que la mesure visait à protéger les citoyens.

{loadmoduleid 210}

Advertisement. Scroll to continue reading.

La manifestation est annoncée pacifique. Mais en milieu de matinée, des heurts ont été signalés dans la banlieue d’Agoè Zongo entre des manifestants et des forces de défense et de sécurité. Aux dernières, les partisans de l’opposition qui ont essuyé des tirs de gaz lacrymogènes ont été empêchés de rejoindre le groupe de Bè-Gakpoto. Des gaz lacrymogènes qui ont atterri sur des élèves du Complexe Scolaire le Savoir et qui ont créé d’énormes dégâts. Plusieurs élèves ont été évacués.

Des manifestations se sont déroulées également à Kpalimé, à Tchamba, Sokodé et Kparatao. Les informations font état d’une grande mobilisation dans chacune de ces différentes villes, où les manifestations n’étaient plus possibles il y a quelques mois. Et si les choses se sont déroulées dans un calme apparent à Kpalimé, Tchamba et à Sokodé malgré l’impressionnante présence militaire, ce n’est pas le cas à Kparatao. L’opposition indique qu’il y a des tirs de grenades lacrymogènes et des course-poursuites entre forces de l’ordre, militaires et la population qui voudrait organiser la marche dans la localité.

Advertisement. Scroll to continue reading.
image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when searching for 'BlackEnergy'
Rich results on Google's SERP when serching for 'toil'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Politique

Les manifestations publiques seront-elles plus muselées qu’elles ne le soient actuellement ? A peine les conclusions de la Concertation nationale entre les acteurs politiques (CNAP)...

Politique

Au Togo, des opposants, des journalistes et autres militants des droits de l’homme sont espionnés par le pouvoir avec Pegasus. Ce n’est certainement pas...

Politique

C’est le clap de fin pour les discussions dans le cadre de la Concentration nationale entre Acteurs Politiques (CNAP). Les travaux ayant réuni 17...

Société

Des manifestations populaires sont projetées au Togo à compter de lundi prochain. Le mot d’ordre est lancé par les Femmes Pyramide, un regroupement de...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P