Connect with us

Hi, what are you looking for?

Politique

Togo: Fabre rejette des résultats « fabriqués » et mobilise ses troupes

Views: 57

L’Alliance nationale pour le changement (ANC) conteste à son tour les résultats provisoires de l’élection présidentielle du 22 février au Togo. Après le candidat de la dynamique Mgr Kpdrzo, le parti de Jean-Pierre Fabre a qualifié lundi les chiffres de la CENI de fantaisiste, manifestement fabriqués. Pour l’ANC, il s’agit d’un  nouveau coup de force électoral perpétré sans la moindre retenue, exactement comme ce fut le cas pour les cinq derniers scrutins présidentiels au Togo.

Advertisement. Scroll to continue reading.

C’est à travers un communiqué que le parti vaincu rejette les résultats proclamés dimanche par la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

Arrivé 3è, derrière le MPDD et l’UNIR, l’ANC fustige les 72,36% des voix du président sortant, Faure Gnassingbé.  C’est un score inventé, selon le parti orange.

« Ce score fantaisiste, manifestement fabriqué, a été préparé par la violence et la fraude sans compter un cadre électoral et institutionnel fortement partisan et antidémocratique, l’utilisation illégale des moyens de l’Etat par le candidat du parti au pouvoir, la rétention du financement public de la campagne des candidats de l’opposition » révèle l’ANC.

{loadmoduleid 210}

Advertisement. Scroll to continue reading.

Le parti informe aussi que sur toute l’étendue du territoire national, les populations ont assisté à des bourrages d’urnes, à la falsification des procès-verbaux et à des voies de fait contre les délégués de l’opposition dans les centres et bureaux de vote.

« Il s’agit, ni plus ni moins, d’un nouveau coup de force électoral perpétré sans la moindre retenue, exactement comme en 1998, 2003, 2005, 2010 et 2015, par le RPT/UNIR, accoutumé aux pratiques électorales iniques et discriminatoires et aux violations délibérées de la Constitution et des lois, pour se maintenir au pouvoir » dénonce-t-il.

Somme toute, M. Fabre et ses collaborateurs accusent le régime de réduire l’élection à de simples formalités administratives et médiatiques. Le parti orange rappelle à ses militants et sympathisants que l’heure n’est pas au découragement. Le parti note que l’élection n’est qu’une étape de la lutte. D’autres étapes suivront naturellement pour ce parti.

{loadmoduleid 212}

Advertisement. Scroll to continue reading.

image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when searching for 'BlackEnergy'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Politique

Gerry Taama est très remonté contre l’Alliance nationale pour le changement (ANC). Le président du Nouvel engagement togolais (NET) réagit au dernier communiqué du...

Politique

Jean Pierre Fabre se prononce sur les évènements en cours en Guinée Conakry. L’opposant togolais, à la tête de l’Alliance nationale pour le changement...

Politique

Le Togo n’a pas encore de sénat. Mais il semblerait qu’il a déjà des sénateurs, toutes analyses faites de la dernière sortie de l’Alliance...

Politique

Le prophète Esaïe Dekpo a été libéré vendredi après plus de 12 mois passé en prison. L’homme de Dieu a été arrêté et détenu...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P