Connect with us

Hi, what are you looking for?

Economie

PASA: 1,5 milliard pour développer l’élevage commercial

Views: 20

Le gouvernement togolais a mis une somme d’1,5 milliards à la disposition de 300 éleveurs sur toute l’étendue du territoire national. L’initiative s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des activités de la phase additionnelle du PASA, et dans sa composante 2 consacrée à la «relance du sous-secteur de l’élevage». Il est ainsi question de promouvoir le secteur de l’élevage commercial.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Avec cette somme, le ministère de l’agriculture compte réaliser le potentiel de l’élevage pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle, la réduction de la pauvreté, la création d’emplois et augmenter le revenu des éleveurs. La démarche entre dans le cadre de la promotion des élevages commerciaux. Il est donc prévu de toucher 300 nouveaux éleveurs bénéficiaires sur toute l’étendue du territoire.

A ce jour 307 éleveurs sont financés et en pleine activité de construction de leurs infrastructures ou en activités après acquisition d’équipements d’élevage. On trouve ces éleveurs dans les cinq régions dont (Maritime 50, Plateaux 70, Centrale 67, Kara 50, Savanes 70).

{loadmoduleid 210}

Advertisement. Scroll to continue reading.

Quelques témoignages sortent après 3 ans de financement première phase. C’est le cas de M. Tama Makawoda  et M. BOUKARI Salifou  dans la préfecture de Bassar, et GNAMBANE Onibrotchè dans la préfecture de Dankpen. Selon les informations, ces éleveurs enregistrent plus de 100 têtes de moutons chacun.

Et pour mieux apprécier le niveau d’avancement des élevages commerciaux et les difficultés auxquelles ils sont confrontés, quelques cadres du ministère en charge de l’agriculture ont procédé à la visite des unités d’exploitation des bénéficiaires d’élevages commerciaux. L’objectif principal est prodiguer des conseils et orientations pour plus de résultats.

Aujourd’hui, les résultats des bénéficiaires  des élevages commerciaux pour la première phase est plus de  60%. Le gouvernement à travers le MIFA  s’engage à accompagner ces derniers pour la mise en place des plans d’affaires, l’accès aux crédits pour être de vrais entrepreneurs.

Advertisement. Scroll to continue reading.

L’action vise à renforcer la productivité, développer et améliorer l’organisation des circuits commerciaux, ce que prône l’axe 2 du PND, pour les créations de richesses et plus d’emplois pour les jeunes et les femmes.

{loadmoduleid 212}

Advertisement. Scroll to continue reading.
image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when serching for 'djama 228'
Advertisement
Vaccination

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Economie

Le  gouvernement togolais annonce la privatisation du  Mécanisme incitatif de financement agricole (MIFA SA).  Un projet de décret autorisant la cession au secteur privé...

Santé

Le gouvernement togolais a indiqué mardi qu’il y a « une forte suspicion de la présence du virus de la grippe aviaire » à Djagblé (15...

Société

L’agence en charge de la sécurité alimentaire (ANSAT), annonce des ventes de produits céréaliers. La décision prise par Ouro-koura Agadazi et ses collaborateurs fait...

Economie

La mise en œuvre du  projet d’appui au mécanisme incitatif de financement agricole (ProMIFA) se poursuit. Une concertation de 2 jours s’est tenue à...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P