Connect with us

Hi, what are you looking for?

Politique

Togo: « En Aucun Cas » mobilise l’opposition et la population pour les locales

Views: 15

Le mouvement « En aucun Cas » attiré mardi l’attention de l’opposition togolaise sur la nécessité de participer aux prochaines élections locales. Pour ce  Mouvement, le boycott des locales du 30 juin est suicidaire et ne fera que conforter et renforcer la dictature dans le pays. Il appelle les populations à participer aux opérations de révision de la liste électorale et formule des recommandations à l’endroit de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) pour une élection crédible et transparente.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Les  élections locales conditionnent également les sénatoriales car ce sont les conseillers municipaux qui désigneront après, lors d’un scrutin indirect les sénateurs, a écrit En aucun dans un communiqué.

Malgré son importance, le mouvement fait le constat selon lequel peu de politiques s’y intéressent. Il ampute la responsabilité au gouvernement qui selon lui,  se presse  à les  organiser plus tôt possible afin de  contraindre l’opposition au boycott.

Il soutient que le boycott n’apportera rien à la résolution de la crise togolaise. Il ne fera que conforter et renforcer la dictature et sera une « occasion manquée de prendre le pouvoir à UNIR (parti au pouvoir) et ses partis satellites que sont UFC, CPP, NET, MRC, NET, PDP et MPDD ».

Advertisement. Scroll to continue reading.

« Ces élections locales,  nous permettront de restreindre le pouvoir de la dictature, de sauvegarder les libertés de réunion, d’associations et de manifestations et de marquer un pas de plus vers la conquête et la prise effective du pouvoir en 2020 »  a-t-il ajouté.

{loadmoduleid 210}

Devant cette situation, En aucun Cas appelle les populations en âge de voter à  se faire inscrire sur les listes électorales  du 16 au 18 mai prochains. « Nous devons ainsi par notre mobilisation montrer, lors de ces opérations que ceux qui avaient boycotté les élections locales étaient milles fois plus nombreux que ceux qui y avaient pris part ».

Il demande  au gouvernement de proroger de 4 jours le délai de la révision de la liste électorale, et à la CENI d’apurer le fichier électoral avant les élections.

Advertisement. Scroll to continue reading.

« Exhorte les partis politiques et toutes les forces acquises au changement qui souhaitent participer à ces élections à y aller en rang serré. Nous proposons à cet effet la constitution d’un  FRONT COMMUN POUR LE CHANGEMENT (plateforme électorale commune de tous les organisations démocratiques qui souhaitent participer à ces élections locales en rang serré) », a-t-il lancé à l’endroit de l’opposition.

image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when serching for 'toil'
Rich results on Google's SERP when serching for 'banque atlantique'
Rich results on Google's SERP when serching for 'djama 228'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Politique

L’Alliance nationale pour le changement (ANC) vient d’effectuer sa première sortie médiatique  après les élections locales au Togo. Devant la presse mercredi à Lomé,...

Politique

La Commission électorale nationale indépendante (CENI) a proclamé mercredi les résultats des élections locales partielles. Le scrutin qui s’est déroulé le 15 août dernier...

Politique

On votait jeudi au Togo dans le cadre du rattrapage des élections locales qui se sont déroulées le 30 juin dernier. 5 communes qui...

Politique

La Solidarité et Action pour le Développement Durable (SADD) a publié vendredi son rapport partiel du suivi indépendant des élections municipales du 30 juin...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P