Connect with us

Hi, what are you looking for?

Société

Le Programme YIC Life outille les jeunes pour les 25% des marchés publics

Views: 44

Yes I Can Life Mentoring (YIC Life Mentoring) s’adapte aux préoccupations du Chef de l’Etat dans le domaine entrepreneurial. Quelques jours après la décision de Faure Gnassingbé d’augmenter la part réservée aux jeunes et femmes  entrepreneurs à 25%, dans les attributions de marché public, le Programme a été dans l’obligation d’outiller samedi sur comment répondre à un appel d’offre et à une consultation restreinte. Hormis la présence des autorités en charge du marché public, la formation a également enregistré la participation du président national du Conseil National de la Jeunesse (CNJ). Régis Batchassi a promis mobiliser davantage les jeunes autour du projet.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Dans son discours sur l’état de la nation, le 26 avril dernier, le Chef de l’Etat  a estimé que près de 4000 entrepreneurs, jeunes et femmes ont saisi les opportunités offertes par la mesure du quota de 20% de la commande publique qui leur a été réservé.

Pour 2018, des marchés ont ainsi pu leur être octroyés pour un montant de 12 milliards 638 millions de FCFA.

Pour Faure Gnassingbé, cette performance est très appréciable et dénote de la vitalité de l’entrepreneuriat des jeunes et des femmes dans notre pays. Mais il est en deçà des attentes car seule la moitié environ des montants considérés ont pu être consommés. Il est donc possible de faire beaucoup mieux.

Advertisement. Scroll to continue reading.

« La part réservée aux jeunes et femmes entrepreneurs dans les attributions de marchés publics sera désormais portée à 25% » a eu à annoncer  le président de la République.

Au niveau du Cadre des Jeunes Entrepreneurs Artistes (CJEA) du CJD, il importe de s’organiser pour être à la hauteur du défi.

{loadmoduleid 210}

C’est ce qui justifie, selon Richard-Gabin Gbede, l’administrateur du Cabinet d’étude et de prestation  de Service (Cabinet PS), un département du CJD, la tenue de la formation.

Advertisement. Scroll to continue reading.

« Beaucoup de jeunes se plaignent de ce qu’on a parlé de 25% des marchés publics qui doivent leur revenir mais se demandent si en réalité ils sont vraiment privilégiés. Parce qu’ils postulent sans succès. Il est donc nécessaire de donner les clefs à ces jeunes pour que leurs dossiers soient prochainement propres », a expliqué M. Gbede.

La formation a enregistré la présence du responsable des marchés publics et un représentant du ministère en charge de la communication. Ils ont également partagé avec les entrepreneurs les conduites à tenir pour maximiser dans le champ des marchés publics.

Présent à la formation, le président national du CNJ a apprécié l’ambiance qui a régné durant. Mais il a fait un amer constat selon lequel beaucoup de jeunes ne participent pas  au Yes I Can Life Mentoring.

« Je salue l’initiative mais je suis dans le regret de voir que les siens ne s’y intéressent pas trop. Nous prenons ici et maintenant l’engagement de communiquer davantage sur l’opportunité pour  une forte mobilisation de la jeunesse », a promis Regis Batchassi.

Advertisement. Scroll to continue reading.
image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when serching for 'toil'
Rich results on Google's SERP when serching for 'banque atlantique'
Rich results on Google's SERP when serching for 'djama 228'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Société

Le Conseil national de la jeunesse du Togo (CNJ-Togo) a lancé jeudi à Lomé un dialogue entre les autorités locales et les jeunes. Elle...

Société

La Coalition Nationale pour l’Emploi des Jeunes (CNEJ), a rencontré mercredi à Lomé les professionnels de médias. L’objectif était de discuter sur la tenue...

Sport

Femme Sport et Développement (FE.S.DEV) est dans un autre volet de son projet « Jeune Fille Leader par le Sport et le Développement du...

Société

L’association Petite Sœur à Sœur (PSAS) a lancé mercredi à Lomé le projet «Amélioration des conditions de vie et de la santé des filles...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P