Connect with us

Hi, what are you looking for?

Politique

Togo: Après les décisions de la Cedeao, l’opposition exige un gouvernement de transition

Views: 19

La coalition des 14 partis de l’opposition togolaise n’abandonne pas l’exigence de la mise en place d’un gouvernement de transition, même après les recommandations de la CEDEAO pour une sortie de crise. Pour une bonne mise en œuvre de la feuille de route donnée il y a une semaine par les Chefs d’Etat et de gouvernement de l’organisation communautaire, le regroupement demande au pouvoir de former un gouvernement.

Advertisement. Scroll to continue reading.

L’opposition togolaise ne compte pas laisser la feuille de route de la CEDEAO à la merci du pouvoir de Faure Gnassingbé. Elle a réclamé lundi un gouvernement de transition devant se charger de la phase de mise en œuvre des recommandations.

Intervenant sur Nana FM, le secrétaire général du Comité d’Action pour le Renouveau (CAR), Jean Kissi  a indiqué qu’il n’était pas question pour la Coalition dont son parti est membre de laisser le gouvernement actuel, encore moins le parti au pouvoir appliquer seul  la feuille de route.

« C’est ensemble que nous devons appliquer les recommandations… Nous allons adresser un courrier dans ce sens aux deux facilitateurs de la crise Togolaise », a-t-il affirmé.

Ce responsable du regroupement de l’opposition estime que cette exigence est fondée par le fait que le régime de Faure Gnassingbé souffre de « légitimité » depuis la crise enclenchée le 19 Août 2017 et est coutumier des « holdups électoraux ».

Advertisement. Scroll to continue reading.

{loadmoduleid 210}

Pour sa part, Pascal Adoko, secrétaire aux affaires politiques de la CDPA, parti également membre de la  coalition pense que pour une meilleure mise en œuvre des recommandations, il y a nécessité de rompre avec le passé et mettre tout le monde ensemble.

« Qui va appliquer la feuille de route ? Le pouvoir seul ? Le comité de suivi  annoncé dans la feuille de route est là pour suivre. Il n’est pas un comité d’action? C’est le gouvernement alors que nous ne sommes pas là ? C’est pour cela que nous parlons de gouvernement de transition, une sorte de rupture avec le passé », a-t-il expliqué.

Le 2 août dernier, la coalition  a indiqué dans un communiqué prendre acte  de la feuille de route de la CEDEAO. Elle a  relevé des manquements dont le silence de l’organisation sur le gouvernement de transition et sur la question de la candidature ou non de Faure Gnassingbé à l’élection présidentielle de 2020.

Advertisement. Scroll to continue reading.

image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when serching for 'toil'
Rich results on Google's SERP when serching for 'banque atlantique'
Rich results on Google's SERP when serching for 'djama 228'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Politique

Au Togo, des opposants, des journalistes et autres militants des droits de l’homme sont espionnés par le pouvoir avec Pegasus. Ce n’est certainement pas...

Politique

C’est le clap de fin pour les discussions dans le cadre de la Concentration nationale entre Acteurs Politiques (CNAP). Les travaux ayant réuni 17...

Politique

Jean-Pierre Fabre a annoncé mercredi que son parti Alliance nationale pour le changement (ANC) a repris le travail de terrain en vue de poursuivre...

Politique

La Concertation nationale des acteurs politiques (CNAP) est au centre des attentions. Jean-Pierre Fabre, le président de l’Alliance nationale pour le changement (ANC) avait...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P