Connect with us

Hi, what are you looking for?

Société

Togbui Dagban-Ayivon: « Il est temps que Bè retrouve sa vraie identité »

Views: 167

Sylvain Akoete Dagban-Ayivon demeure Togbui et chef autochtone du territoire d’Adakpamé. L’intéressé l’a martelé à l’occasion des 6 ans de son intronisation célébrés sobrement samedi à son Palais royal. Après des mois de règne où il est parvenu à l’affirmation de l’identité des Bè et à la valorisation de la chefferie traditionnelle, Togbui Dagban-Ayivon entend œuvrer davantage pour restaurer la vérité coutumière aux fins d’affranchir sa communauté de l’emprise des halogènes véreux. Pour le garant des us et coutumes, il est temps que Bè retrouve sa vraie identité. 

Advertisement. Scroll to continue reading.

20 avril 2013- 20 avril 2019, cela fait exactement 6 ans que Togbui Akoete Dagban-Ayivon a été intronisé Chef traditionnel d’Adakpamé. Pour se souvenir de l’événement un petit cocktail a été organisé au palais royal ce samedi. Occasion pour le chef de faire un bilan des six années de règne.

Selon ce gardien des us et coutumes, un nouveau visage a été imprimé à la chefferie durant les 6 ans. Il affirme avoir redressé  l’identité même de la communauté Bè qui est quelque peu émoussée.

Les faits montrent que courant le  règne de Togbui Dagban-Ayivon  comme par coïncidence les habitants d’Adakpamé ont  bénéficié d’un certain nombre d’infrastructures socio-économiques et collectives. 

Advertisement. Scroll to continue reading.

Des réconforts ont été apportés aux  administrés à travers l’institution d’un centre d’alphabétisation et l’accompagnement des femmes. Sous le parrainage du chef traditionnel, les femmes bénéficient des services des microfinances pour leurs activités de revenu. On dénombre plus de 1000 femmes ayant démarré leurs activités grâce aux prêts contractés auprès des microfinances avec lesquels la chefferie traditionnelle d’Adakpamé travaille.

{loadmoduleid 210}

Sur le plan des audiences, l’essentiel a été fait  pour rendre les procès et arriver aux  conciliations. Cependant sur le plan  foncier, quelques échauffourées et incompréhensions sont à noter.

Advertisement. Scroll to continue reading.

« Certains halogènes de la dernière heure se sont organisés pour faire des ventes illicites et lorsqu’on a voulu les décourager ils se sont mis en réseau avec l’appui d’un certain nombre de chefs également halogènes pour nous contrarier. Dans ces faussetés certains ont pu déclarer que nous ne sommes plus chef, qu’on nous aurait arraché les drapeaux. Je voudrais porter à la connaissance de tout le monde ici présent et d’ailleurs que Togbui demeure Togbui et chef autochtone du territoire d’Adakpamé parce que tous les autres se sont venus s’installer à nos côtés plus tard », a explicité Togbui Dagban-Ayivon

Il soutient que ceux qui comptent une ou deux descendances ne peuvent pas se prévaloir d’être des autochtones, ce sont des  halogènes. Il importe donc de travailler davantage  pour affirmer haut et fort l’originalité à Adakpamé et partant à Bè.

« Nous allons nous  battre encore plus dans les mois à venir  pour que Bè retrouve son identité, pour que le canton  s’affranchisse du joug des halogènes qui  n’hésitent pas à tronquer leurs  patronymes contre les nôtres, paraître comme les  Bè et s’assimiler allégrement puis  prendre le devant de nos acquis », a-t-il promis.

image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when searching for 'BlackEnergy'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Société

De nouveaux chefs intègrent le corps des gardiens des us et coutume au Togo. Samedi, le préfet du Golfe, Kossi Atabuh a remis des...

Société

Des frères  KOMAHE à Nimangna dans les  Lacs ont  du mal à laver leur  linge sale en famille. Ces derniers jours  ‘’une guerre sans...

Sticky Post

Au Togo, le gouvernement exerce un contrôle sur la chefferie traditionnelle. Des chefs traditionnels qui l’ignoraient viennent de l’apprendre à leurs dépens. En Conseil...

Société

Payadowa Boukpessi, ministre en charge de la décentralisation a instruit samedi les chefs traditionnels des 39 préfectures du Togo sur leurs responsabilités dans le...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P