Connect with us

Hi, what are you looking for?

Politique

Recours d’Hervé Piza devant la Cour Suprême contre le député Obeku

Views: 20

La Cour suprême proclame les résultats définitifs des élections locales du 30 juin le mercredi prochain. Ce sera également l’occasion pour elle de clarifier le bras de fer qui oppose actuellement, Hervé Piza de l’association Conscience Patriotique au député Beausoleil Obeku. En effet, M. Piza accuse l’honorable Obeku d’avoir usurpé le logo de son association qui a été utilisé sur les affiches de la liste indépendante « Debout-Litime » lors de la campagne électorale pour les locales dans la commune Wawa 1. L’affaire qui déchire 2 personnes qui ont été partenaires il y a quelques mois, est pendante devant la Chambre administrative de ladite Cour.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Alakiséto Piza a porté  plainte le 05  juillet dernier devant la Chambre administrative de la cour suprême du Togo contre la liste Indépendante Debout-Litimé conduite par Beausoleil Obeku, lors des élections du 30 juin derniers.

Selon des documents auxquels Togobreakingnews a réussi à avoir accès, le président de « Conscience Patriotique » accuse le député d’avoir semé la confusion dans l’esprit de la population de Wawa en participant  aux dernières municipales avec « le logo de son association », déjà utilisé dans la localité lors des élections législatives du 20 décembre. On se rappelle que la liste de candidats indépendants « Conscience Patriotique » a  gagné un siège dans ladite circonscription.

{loadmoduleid 212}

Advertisement. Scroll to continue reading.

Dans un mémo de défense déposé à la Chambre administrative de la Cour, le député Obeku nie les faits et dénonce un acharnement contre sa personne par le plaignant, qu’il accuse d’ailleurs d’avoir volé le logo objet du litige. Beausoleil Obeku explique que l’image en question, ayant servi de logo pour sa liste de candidats indépendants lors des législatives dont il était tête et sur laquelle se retrouvait Alakiséto Piza (en 4è position), a été prise par lui-même du logo de l’association Mouvement pour la Valorisation du Terroir Akposso et Akébou (MVTA).

« Le logo que revendique M. Piza est du MVTA. Ce logo a été imaginé, composé et créé par moi-même en avril 2016. Je cite comme témoin le technicien en informatique qui me l’a conçu en 2016 et qui le conserve dans sa machine jusqu’à ce jour » se défend l’accusé devant la Cour Suprême.

Dans son mémo, l’honorable Obeku explique qu’Alakiseto Piza ne peut pas ignorer l’existence d’un tel logo depuis 2016 puisqu’il était invité au lancement officiel du MVTA le samedi 2 juillet de cette année à l’hôtel Muget à Lomé où sur la banderole officielle le logo était bien visible.

 «… Non. Je pense que la démarche de M. Piza n’est qu’un acharnement contre ma personne. C’est plutôt lui qui a volé le logo créé par moi-même en 2016 et utilisé par moi-même lors des législatives de 2018 et des municipales de 2019, pour en faire celui de son association Consciente Patriotique qui n’est déclarée qu’en avril 2019 », a-t-il détaillé dans le document.

La Chambre administrative rendra son verdict le mercredi prochain. Mais déjà l’on s’interroge sur ce qui a pu se passer pour que les 2 personnalités, colistiers lors des élections législatives de décembre se déchirent autant.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Alakiseto Piza s’acharne-t-il vraiment contre le député Beausoleil Obeku ? Il revient à la Cour suprême de se prononcer, même s’il convient d’indiquer que la division entre les deux hommes dépasse les considérations d’ordre juridique.

{loadmoduleid 212}

Advertisement. Scroll to continue reading.
image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement
Vaccination

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Politique

L’Alliance nationale pour le changement (ANC) vient d’effectuer sa première sortie médiatique  après les élections locales au Togo. Devant la presse mercredi à Lomé,...

Politique

La Commission électorale nationale indépendante (CENI) a proclamé mercredi les résultats des élections locales partielles. Le scrutin qui s’est déroulé le 15 août dernier...

Politique

On votait jeudi au Togo dans le cadre du rattrapage des élections locales qui se sont déroulées le 30 juin dernier. 5 communes qui...

Politique

La Solidarité et Action pour le Développement Durable (SADD) a publié vendredi son rapport partiel du suivi indépendant des élections municipales du 30 juin...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P