Connect with us

Hi, what are you looking for?

Politique

Présidentielle: Kodjo disqualifie la Cour constitutionnelle et propose un dialogue

Views: 38

Le Mouvement patriotique pour la démocratie et le développement (MPDD) se prononce de nouveau sur l’organisation de la prochaine élection présidentielle. Le parti d’Agbeyome Kodjo critique la dernière modification du code électoral et disqualifie la Cour constitutionnelle actuelle, illégale selon lui pour conduire le processus électoral. Tout en invitant les populations à une mobilisation sans précédent, le MPDD propose la tenue d’un dialogue inter togolais pour parvenir à un consensus national.

Advertisement. Scroll to continue reading.

En conférence de presse samedi à Lomé, le bureau politique du MPDD a fustigé la volonté du pouvoir de Faure Gnassingbé d’organiser de façon unilatérale l’élection présidentielle de 2020. Le MPDD n’est pas d’accord avec le fait que la CENI déroule son agenda alors qu’il n’y a toujours pas de réforme en profondeur du cadre électoral.

Le parti rejette la dernière modification du Code électoral visant à donner le droit de vote à la diaspora. Pour Agbeyome Kodjo, les conditions définissant ce vote sont en déphasage avec la réalité. L’ancien Premier ministre a dénoncé une imposture.

{loadmoduleid 210}

Advertisement. Scroll to continue reading.

Pour obtenir de meilleures conditions d’organisation du prochain scrutin, le MPDD invite les populations à une mobilisation sans précédent pour exiger de meilleures conditions d’organisation à même de garantir la vérité.

Evoquant la situation de la Cour constitutionnelle, le président du MPDD estime que cette juridiction, dans sa forme actuelle, n’est pas en mesure de garantir la transparence du processus électoral. Par ailleurs, il fait remarquer qu’il sera difficile de procéder à la recomposition de la Cour, pour cause de l’absence du sénat.

Pour ce faire, Agbeyome Kodjo pense qu’un dialogue de 2 ou 3 jours est nécessaire entre le pouvoir et l’opposition pour obtenir un consensus avant le démarrage effectif de l’organisation de l’élection présidentielle.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Dans le même temps, M. Kodjo salue les initiatives de Mgr Philippe Fanoko Kpodzro visant à rassembler les forces de l’opposition républicaine avec la mise en place de 2 commissions censées œuvrer pour la transparence du scrutin présidentiel de 2020.

« Au-delà de ses propres initiatives vis-à-vis de l’opposition républicaine, le MPDD espère vivement que cette initiative débouche sur la mise en place de la Cellule stratégique républicaine de l’opposition (CSRO) qui doit, dans un sursaut patriotique, construire la feuille de route de la victoire et de la gouvernance plurielle du Togo en 2020 », souhaite le président du MPDD.

{loadmoduleid 212}

Advertisement. Scroll to continue reading.
image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when searching for 'BlackEnergy'
Rich results on Google's SERP when serching for 'toil'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Politique

Le prophète Esaïe Dekpo a été libéré vendredi après plus de 12 mois passé en prison. L’homme de Dieu a été arrêté et détenu...

Politique

Le tribunal correctionnel de Lomé a vidé vendredi le délibéré de l’affaire Paul  Missiagbeto. Le conseiller spécial d’Agbéyomé Kodjo est condamné à 48 mois...

Politique

Le parquet a requis vendredi en correctionnel 48 mois de prison ferme contre Paul Missiagbeto. Le Conseiller politique d’Agbéyomé Kodjo a été accusé d’avoir...

Politique

Brigitte Adjamagbo-Johnson et la Dynamique Monseigneur Kpodzro (DMK) assument le choix du boycott de la Concertation nationale des acteurs politiques (CNAP). Se prononçant sur...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P