Connect with us

Hi, what are you looking for?

Politique

Présidentielle: Atcholi met en garde, Nadjombé invite le pouvoir à négocier

Views: 14

Antoine Koffi Nadjombé, nommé « Premier ministre » par Agbeyome Kodjo a remercié vendredi le candidat de la Dynamique Mgr Kpodzro pour la confiance à lui faite. Alors même que le parti UNIR dont le candidat est déclaré gagnant par la Cour constitutionnelle a sifflé la fin de la récréation, M. Nadjombé déclare que le jour tant attendu pointe à l’horizon. Et quand le parti UNIR se veut menaçant, le collaborateur d’Agbeyome Kodjo invite le pouvoir à « négocier ».

Advertisement. Scroll to continue reading.

« Le jour tant attendu pointe à l’horizon grâce à la mobilisation massive du peuple togolais qui a porté majoritairement son suffrage le 22 février 2020 sur Dr Agbeyome Messan Kodjo pour incarner l’alternance politique pacifique au Togo », a déclaré Antoine Koffi Nadjombé.

Le Professeur a remercié Agbeyome Kodjo pour la confiance qu’il lui a faite en le nommant « Premier ministre et Chef du gouvernement ».

« C’est avec gravité et humilité que j’ai accepté ma nomination dans la pleine conscience des défis de taille qui sont devant nous », indique le professeur qui s’engage à travailler avec détermination aux côtés d’Agbeyome Kodjo dans l’intérêt supérieur du Togo.

Prof Nadjombé compte œuvrer avec les populations sur toute l’étendue du territoire national et dans la diaspora au « contrôle de tous les leviers de l’Etat » afin de réaliser rapidement la trilogie : transition, constituante, refondation de la République définie par « le patriarche de la nation, Mgr Philippe Fanoko Kpodzro ».

Négociations pacifiques

Advertisement. Scroll to continue reading.

Après avoir remercié l’archevêque émérite de Lomé, Antoine Nadjombe appelle les leaders de l’opposition togolaise, des OSC, aux religieux… à la jeunesse notamment à la mutualisation des énergies.

« La mission qui est devant nous requiert la mutualisation des énergies de la nation toute entière. C’est pourquoi j’en appelle à tous les leaders de l’opposition, de la société civile, aux leaders religieux et à tous les chefs traditionnels de se joindre à Dr Agbeyome Kodjo et à moi-même afin que main dans la main, nous brisons les vestiges de la dictature », dit-il.

{loadmoduleid 210}

Ce collaborateur de l’ancien Premier ministre togolais en appelle également à la détermination de la jeunesse et salue la posture « ferme des Etats-Unis en faveur de la vérité des urnes et de la démocratie au Togo ».

Advertisement. Scroll to continue reading.

Celui qui dit travailler déjà avec Dr Kodjo sur l’agenda politique, demande aux togolais de répondre à ce qu’il présente comme « l’appel de la République ». Par ailleurs, il envoie un message au pouvoir de Faure Gnassingbé

« Je demande…au président régulièrement battu et à tous ses alliés de négocier pacifiquement leur départ », lance Prof Nadjombé au pouvoir de Lomé.

La fin de la théâtralité

En conférence de presse jeudi à Lomé, le Secrétaire exécutif de UNIR a sifflé la fin de la récréation. Aklesso Atcholi a mis en garde les opposants et a promis une rigueur à ceux qui s’attaqueront aux leaders du parti au pouvoir.

Advertisement. Scroll to continue reading.

« Après le 3 mars, la récréation est terminée. La théâtralité à laquelle nous avons assisté depuis quelques jours a pris fin. Place aux institutions de la République d’agir et de faire leur travail. Nous sommes d’accord pour le débat démocratique, les contradictions des idées. Mais les attaques personnelles : ça suffit ! La récréation est terminée », a déclaré M. Atcholi.

Ce dignitaire du pouvoir de Lomé ne fait aucun cadeau aux contestataires de la réélection du Président Faure Gnassingbé. Pour lui, il s’agit des gens qui font preuve « d’inepties, vocifèrent et gazouillent des délires démoniaques et sataniques ».

Faut-il encore le rappeler, Faure Gnassingbé a été déclaré réélu pour un nouveau mandat de 5 ans à la tête du Togo par la Cour Constitutionnelle togolaise le 3 mars dernier. Le Chef de l’Etat a recueilli 70,78% des voix, loin devant Agbeyome Kodjo crédité de 19,46% des voix. Des résultats que continuent de contester l’ancien Premier ministre et ses soutiens dont Prof Nadjombe.

{loadmoduleid 212}

Advertisement. Scroll to continue reading.

image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when serching for 'toil'
Rich results on Google's SERP when serching for 'banque atlantique'
Rich results on Google's SERP when serching for 'djama 228'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Politique

Les ambassades de France, de l’Allemagne, des Etats-Unis, la délégation de l’Union Européenne et la Coordination des Nations Unies au Togo se sont prononcés...

Sticky Post

Monseigneur Nicodème Barrigah-Benissan lève un petit coin de voile sur le rôle qu’il a joué au lendemain du scrutin présidentiel du 22 février 2020...

Sticky Post

La Dynamique Monseigneur Kpodzro (DMK) a salué jeudi l’interpellation faite au gouvernement français sur le scrutin présidentiel du 22 février 2020 au Togo par...

Sticky Post

La Dynamique Monseigneur Kpodzro (DMK) a réaffirmé mardi sa détermination et son engagement à poursuivre le combat pour l’alternance politique au Togo. Pour ce...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P