Connect with us

Hi, what are you looking for?

Education

Les enseignants réclament 2 milliards de Fcfa au gouvernement

Views: 17

La bonne relation de confiance qui existe ces derniers mois entre le gouvernement togolais et les enseignants pourrait être paralysée dans les jours à venir. La Coordination des Syndicats des Enseignants du Togo (CSET) dénonce le non-respect des engagements pris par les autorités. Dans une récente note, l’organisation a déploré les promesses non tenues et prévient des conséquences d’une telle situation qui peut déboucher sur une nouvelle crise dans le secteur éducatif à quelques mois seulement des examens de fin d’année.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Plus rien ne va entre les enseignants et le gouvernement. Restés en complexité depuis le début de la rentrée scolaire en cours, les deux entités sont en passe de  retomber dans les mêmes travers.

En effet au cours d’une réunion du 14 février dernier à Lomé, il a été convenu d’une nouvelle rencontre dans dix(10) afin d’évaluer l’application du protocole d’accord et de voir les points non encore résolus.

Cependant plus de 25 jours après aucune suite n’a été donnée à la réunion. Ce qui n’est pas du goût de la CSET qui déplore « un marché de dupe ».

Advertisement. Scroll to continue reading.

« Nous sommes au regret de constater qu’aujourd’hui, 25 jours après cette réunion aucune suite n’a été donnée alors que l’effet financier pour le compte des 2 milliards promis pour l’année 2019 devrait se faire sentir sur les salaires des enseignants à partir de janvier 2019 » a écrit la CSET aux ministres en charge de la fonction, à celui des enseignements primaire et secondaire et celui en charge de l’enseignement technique.

{loadmoduleid 210}

Elle prévient que cette situation déplorable risque de porter un coup à la confiance qui commençait à s’installer entre les syndicats des enseignants.

Elle (situation) ajoute-t-elle va mettre à mal la sérénité et le calme qui ont régné dans le secteur éducatifs ces derniers moments.

Advertisement. Scroll to continue reading.

La CSET se lave les mains des conséquences qui en découleront du non-respect de la parole tenue du gouvernement et le prend à témoin.

« Vu que nous avons respecté notre part d’accord et avons aussi patients jusqu’à ce jour, nous ne saurons répondre aux désagréments éventuels peuvent survenir dans les prochains jours » averti la lettre signée par le coordinateur, Yawovi Atsou- Atcha.

image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when serching for 'toil'
Rich results on Google's SERP when serching for 'banque atlantique'
Rich results on Google's SERP when serching for 'djama 228'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Economie

Le gouvernement togolais a adopté mercredi un projet de décret portant approbation de la charte des très petites, petites et moyennes entreprises. Selon les...

Economie

Le système de passation des marchés publics du Togo connait des balbutiements malgré la kyrielle de réformes opérées ces dernières années dans le secteur....

Tech & Web

Le gouvernement togolais veut optimiser la régulation du secteur des télécommunications. Il veut dans le même temps favoriser une concurrence ouverte entre les opérateurs....

Economie

Le  gouvernement togolais annonce la privatisation du  Mécanisme incitatif de financement agricole (MIFA SA).  Un projet de décret autorisant la cession au secteur privé...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P