Connect with us

Hi, what are you looking for?

Politique

Législatives: les résultats définitifs de la Cour constitutionnelle améliorent le score de l’UFC

Views: 79

La Cour constitutionnelle a proclamé lundi les résultats définitifs des élections législatives du 20 décembre. Comparativement aux chiffres publiés le 23 décembre dernier par la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), l’Union des Forces des Changement (UFC)  a vu son score s’améliorer. Le parti de Gilchrist Olympio gagne un siège de plus dans la circonscription électorale  de Vo au détriment du Mouvement Patriotique pour un Développement Durable (MPDD). Union pour la République (UNIR) conserve son score de 59 députés.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Avant la proclamation définitive des députés, la Cour constitutionnelle  s’est statuée sur la requête de Kokou Anani Kpomegbe, tête de liste UFC dans la circonstance de Vo. Selon Aboudou Assouma, le président de la cour, au lendemain des résultats provisoires donnés par la CENI, M. Kpomegbe s’est plaint en ces termes « les résultats proclamés par erreur par la CENI font diminuer les voix d’Allodevou de 8000 le ramenant à 22.564 voix en faisant augmenter maladroitement celles de MPDD à 8000 l’amenant à 11.537 voix en défaveur de l’UFC. C’est par là que le président de la CENI a proclamé MPDD plutôt à la place de l’UFC faisant perdre à ce dernier son siège réglementaire acquis ».

Un recours  fondé d’après la cour constitutionnelle,  qui au regard des suffrages exprimés du nombre de sièges à pourvoir et des suffrages recueillis par les différentes listes en compétition dans la circonscription électorale de Vo décide d’une nouvelle répartition des sièges.

«  Les 3 sièges à pourvoir dans la circonscriptions électorales de Vo se répartissent comme suit : Indépendant Allolédou Vo : 2 sièges, UFC : 1 siège, MPDD : 0 siège », a proclamé M. Assouma.

Après le redressement des résultats de ladite,  la Cour constitutionnelle confirme la domination du prochain parlement togolais par UNIR. Le parti présidentiel gagne 59 sièges sur les 91 mis en jeu.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Il a pour dauphin, l’UFC qui désormais avec  7 députés devient le Chef de file de l’opposition. Le Nouvel Engagement Togolais (NET) remporte 3 sièges alors que le MPDD s’en sort définitivement avec 2.

{loadmoduleid 210}

Le MRC d’Abass Kaboua et le PDP de Bassabi Kagbara ont quant eux remporté chacun 1 siège respectivement à Danyi et à Dankpen.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Les 18 sièges restant ont été gagnés par les candidats indépendants que sont Bâtir (2), Avé en marche (1). Dounenyo (2), Crad (3), Pour Construire (2), Nouvelle Vision (1), LIR (2), Conscience Patriotique (1), Alloledou Vo (2) et ISOP (2).

Rappelons que les législatives du 20 décembre ont été boycottées par un groupe d’opposition réuni au sein de la coalition des 14 qui dénonçait l’organisation unilatérale du processus.

Dans ce registre, au cours de son adresse à la nation togolaise à l’orée de la nouvelle, l’Alliance Nationale pour le  Changement (ANC), parti membre de la coalition a indiqué qu’aucun député issu de ce scrutin ne peut prétendre représenter la nation togolaise.

Advertisement. Scroll to continue reading.

image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when searching for 'BlackEnergy'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Politique

L’Union des Forces de Changement (UFC) de Gilchrist Olympio rend compte aux hauts cadres du parti. Sur autorisation du bureau directeur, une délégation du...

Sticky Post

Des rumeurs annonçaient le départ du Dr Gada Folly Ekue de l’Union des Forces de Changement (UFC). Elles sont aujourd’hui devenues des clameurs. Le...

Sticky Post

L’Union des Forces de Changement (UFC) est doublement déçue. Le parti politique de Gilchrist Olympio prend acte de sa non-participation au gouvernement de Victoire...

Politique

Suivant une plainte du député Séna Alipui, le militant de l’Union des forces de changement (UFC) Timothée AYEKOMON s’est présenté lundi au Commissariat du...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P