Connect with us

Hi, what are you looking for?

Culture

Le groupe AKADI en maestro à l’Institut Français de Lomé

Views: 82

Le groupe AKADI continue sa montée et continue d’assurer. Récemment récompensé lors du concours des Nations Unies, le groupe a eu l’occasion d’émerveiller de nouveau le public de l’Institut Français de Lomé le 04 décembre dernier. Ce concert afro-fusion a été également marqué par des hommages à Jimi Hope et à Eugène Atigan.

Advertisement. Scroll to continue reading.

{loadmoduleid 212}

Après son dernier spectacle sur la scène d’Onomo Hôtel Lomé, le groupe AKADI a offert le 4 décembre dernier une prestation encore plus originale au public ayant fait le déplacement.

Composé de 7 jeunes talentueux artistes togolais évoluant dans les rythmes afro-modernes, Akadi prône la culture purement togolaise, en vue de promouvoir et de valoriser la richesse et les vertus du Togo.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Avec Samuel Tetey à la batterie, Timothée Amessi à la percussion, Peter Edjona au piano, Isaac Katassou à la basse, Elom Slide à la Trombonne, Edem Seho à la guitare solo et Esther au micro, le groupe Akadi (en français la lumière) l’a encore démontré à l’Institut Français du Togo lors de leur concert afro-fusion.

C’était un spectacle de qualité avec des chansons bien arrangées et orchestrées. Le public du jour était resté admiratif. Sur la scène Jimi Hope, le groupe a merveilleusement repris le titre I CAN’T TAKE IT de la regrettée star du rock au grand bonheur des mélomanes.

{loadmoduleid 214}

Advertisement. Scroll to continue reading.

La chanson en question était également le générique de l’emblématique émission TELELOISIRS qui passait à la Télévision nationale et animée par Eugène Atigan et d’autres journalistes. Après l’interprétation, Akadi a invité Eugène Atigan et Junior Amoudi sur la scène pour leur rendre un hommage mérité.

« Le groupe AKADI  est à suivre. Il est, je pense, du devoir de tous les acteurs de mettre la main à la pâte pour la promotion  de ce groupe. Je peux vous le promettre, ce groupe est une fierté. Je les vois bien représenter  le Togo sur des festivals ici et là pour mieux faire flotter le drapeau togolais », a lâché Eugène Atigan à l’issue du concert.

Notons que le groupe a été récemment récompensé lors du concours des Nations Unies dans le cadre d’un concours organisé autour du thème : « le monde que nous voulons en 2045 ». Ce concours a enregistré la participation de plus de 120 créateurs dans les domaines de la musique, la littérature et les arts visuels et numériques. 70 candidatures ont été présélectionnées et soumises à un vote en ligne ainsi qu’à une évaluation par un jury composé de professionnels des arts. Dans le domaine de la musique, trois meilleures œuvres dont celle du groupe AKADI.

Le groupe a déjà à son actif des tubes comme « Akadi », « Tsoboé », « Hoyaho », « Africa » ou encore « No Racism ». Il a participé à plusieurs événements musicaux, notamment le Togoville Jazz Festival, Night of Performance ou encore Africa’s Finest Live. A l’international, le groupe a eu à participer au festival MIA au Benin.

Advertisement. Scroll to continue reading.

{loadmoduleid 220}

image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when searching for 'BlackEnergy'
Rich results on Google's SERP when serching for 'toil'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P