Connect with us

Hi, what are you looking for?

Société

Droits de l’homme: l’UE et Amnesty Togo dévoilent des fresques à Tsévié

Views: 66

La délégation de l’Union Européenne (UE) au Togo et Amnesty International-Togo ont inauguré vendredi une fresque réalisée au complexe scolaire Sainte Fatima de Tsévié (35 kilomètres de Lomé). Ces fresques s’inspirent du dynamisme et de la création des jeunes. L’ouvrage se veut une façon pour les 2 structures de montrer au monde que les droits humains peuvent être transmis à travers plusieurs outils.

Advertisement. Scroll to continue reading.

{loadmoduleid 212}

Réalisé par l’artiste graffeur Street, Djidjoélé Amédédji, l’ouvrage montre un enfant portant une bavette, une femme tenant le monde dans ses mains tout en ayant un peigne dans ses cheveux.  Une balance de justice, un marteau et des mains levées vers le haut sont également visibles. Toutefois, l’ensemble de l’image exprime selon l’artiste, le besoin de protection, d’épanouissement et de liberté des personnes illustrées.

Le projet cible les écoles et les jeunes parce qu’ils représentent une dynamique importante, également un vecteur par lequel les valeurs de tolérance peuvent être transmises, de même que le respect de la dignité humaine.

Advertisement. Scroll to continue reading.

« Nous avons fait le choix de l’enfant et de la femme parce que nous avons remarqué qu’ils sont les populations les plus vulnérables souvent violentés de leurs droits », a expliqué Djidjoélé Amédédji.

Les fresques ont été inaugurées par l’ambassadeur chef de délégation de l’UE au Togo, Joaquin Tasso Vilallonga en présence de Dantodji K. Ezi, chargé de mission au ministère des droits de l’homme, et Aimé ADI, président Amnesty International-Togo.

{loadmoduleid 214}

L’œuvre en question a été réalisée à l’occasion du 72è anniversaire de la journée internationale de droit de l’homme, un évènement placé sous le thème : « reconstruire en mieux, défendons les droits de l’homme ».

Advertisement. Scroll to continue reading.

« Nous avons encore choisi cette année de célébrer la journée internationale des droits humains avec les jeunes. Et à travers les œuvres d’arts pour illustrer combien la diversité togolaise devait contribuer au respect des droits de l’homme et de la dignité humaine », a indiqué M.ADI.

A l’occasion, l’ambassadeur chef de délégation de l’UE, Joaquin Tasso Vilallonga a rappelé l’importance de ce joyau réalisé sur le mur du complexe scolaire Sainte Fatima de Tsévié.

« Les enfants, lorsqu’ils passeront ici chaque jour, vont se rappeler de quelque chose d’important », disait-il.

Le club Amnesty International de Tsévié issu de l’école bénéficiaire a présenté un sketch portant sur la violence conjugale. Cette séance a permis aux membres du club de sensibiliser les participants sur les droits humains, la non-violence des femmes et la non-discrimination en milieu scolaire.

Rappelons que le complexe scolaire Sainte Fatima est une école amie des droits humains et de la réconciliation. Ce qui explique le choix porté sur lui dans le cadre des travaux réalisés.

Advertisement. Scroll to continue reading.

{loadmoduleid 220}

image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when searching for 'BlackEnergy'
Rich results on Google's SERP when serching for 'toil'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Société

20 jeunes viennent de faire leur entrée dans le cercle brisé des écrivains au Togo. Le Collectif des associations contre l’impunité au Togo (CACIT)...

Société

Sur l’initiative du Collectif des associations contre l’impunité au Togo (CACIT), la société civile togolaise a validé mercredi ses rapports alternatifs pour l’Examen Périodique...

Société

La Commission Nationale des Droits de l’Homme (CNDH) a ouvert mardi à Lomé un atelier de validation de son rapport complémentaire au titre du...

Politique

En août 2019, soit deux ans après les manifestations populaires instiguées par Tikpi Atchadam et son Parti national panafricain (PNP), le gouvernement togolais avait...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P