Connect with us

Hi, what are you looking for?

Education

Kokoroko entame la distribution de tables-bancs aux écoles publiques

Views: 288

Le ministre des enseignements primaire, secondaire, technique et de l’artisanat a entamé vendredi une campagne de distribution de tables-bancs aux écoles publiques du Togo. 16 650 tables-bancs seront distribuées dans les différentes régions éducatives du pays. Pour le Professeur Dodzi Kokoroko, c’est le début d’une série d’actions visant à moderniser l’école togolaise.

Advertisement. Scroll to continue reading.

« Quand je dis, je fais. Quand le gouvernement dit, il fait. Quand le chef de l’Etat dit, il le fait », a déclaré Prof Kokoroko au lancement de la campagne vendredi à l’EPP centrale d’Agoè-Nyivé (Nord de Lomé).

Selon la clé de répartition, il est prévu 2500 tables-bancs pour chacune des régions éducatives. Le reste sera distribué conformément aux besoins des établissements. Le ministre explique qu’il s’agit de la première phase d’une série d’actions en cours pour rendre l’école togolaise moderne. Il a insisté sur la révision du curricula de façon à l’arrimer sur le marché de l’emploi.

{loadmoduleid 212}

Prof Kokoroko précise que le secteur éducatif est au cœur de l’agenda politique. Pour lui, cette  préoccupation ou cet intérêt particulier pour le secteur éducatif  est à plusieurs volets.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Le ministre énumère que sur le plan infrastructure, il est prévu la construction de salles de classes autant pour les enseignants  que pour les apprenants. Au plan institutionnel, il annonce les réformes du baccalauréat, de l’ENI, etc. 

En fonction de l’enveloppe disponible

Abordant la question de l’enseignement, le Professeur titulaire en droit public indique qu’il est d’abord une passion, un sacerdoce avant d’être accessoirement un salaire.

Advertisement. Scroll to continue reading.

A ce sujet, Dodzi kokoroko brandit les efforts faits par le gouvernement pour améliorer les conditions des enseignants tant des enseignements primaire, secondaire et technique que de l’enseignement supérieur.

{loadmoduleid 214}

Promettant d’autres améliorations à venir, le ministre des enseignements compte relancer le cadre de dialogue avec les syndicats des enseignants. Pour lui, il sera question d’améliorer le cadre de travail et les conditions des enseignants et des apprenants. 

Advertisement. Scroll to continue reading.

« Nous en ferons toujours  et davantage en fonction de l’enveloppe disponible », a-t-il averti toutefois.

L’école togolaise est confrontée à d’énormes défis. Au front pour moderniser le secteur, Dodzi Kokoroko a dû expérimenter la résistance des enseignants à qui il tente de faire entendre raison. Mais le mariage n’est pas totalement consommé.

{loadmoduleid 220}

Advertisement. Scroll to continue reading.
image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when searching for 'BlackEnergy'
Rich results on Google's SERP when serching for 'toil'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Politique

Le Parti du Peuple et d’Intégrité (PPI) est contre une nouvelle décision du ministre des enseignements primaire, secondaire, technique et de l’artisanat. Le 26...

Education

Dodzi Komla Kokoroko, ministre des enseignements primaire, secondaire, technique et de l’artisanat vient d’exclure 3 élèves des écoles du Togo. Il s’agit de Rabi...

Education

Pour le compte de l’année scolaire 2021-2022, les frais de scolarité sont gratuits dans l’enseignement secondaire. Mais les frais parallèles restent une préoccupation pour...

Education

Le gouvernement togolais planche déjà sur les préparatifs de la nouvelle année académique et notamment la rentrée. Une 2e communication a été faite jeudi...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P