Connect with us

Hi, what are you looking for?

Société

Energies renouvelables: après les études, place au concret

Views: 31

Le programme de développement des énergies renouvelables au Togo (PDERT) piloté par WASCAL-Togo s’exécute parfaitement. Après l’identification des problèmes liés à l’énergie renouvelable au Togo, le comité a ouvert mercredi à Lomé une réunion de validation de l’étude de faisabilité dudit  Programme.  Elle est organisée par l’université de Lomé, engagée à mettre son expertise au profit du développement des énergies renouvelables au Togo.

Advertisement. Scroll to continue reading.

La réunion de WASCAL enregistre la participation de l’administration publique à travers les ministères togolais en charge de l’enseignement et de la recherche, de l’énergie, de l’environnement, des acteurs de la société du Togo voire de l’étranger et le Ministère Fédéral Allemand de l’Education et de la Recherche (BMBF), partenaire de l’événement.

Elle fait suite aux différentes consultations des parties prenantes depuis un an et dont le but est d’enclencher un processus de regroupement et de permettre une évolution progressive vers une nouvelle solution durable au Togo.

« Un an après l’identification des problèmes d’énergies renouvelables au Togo, problèmes que nous avons regroupés au nombre de 10, nous  nous sommes retrouvés aujourd’hui pour désigner un groupe d’experts d’universitaires, de société civile même de pays voisins pour accompagner à faire cette étude de faisabilité » a situé le Prof Kouami Kokou,  directeur de WASCAL-Togo.

{loadmoduleid 210}

Advertisement. Scroll to continue reading.

Le projet est financé par la République Fédérale d’ Allemagne dans le cadre du développement des énergies renouvelables au Togo. Elle illustre la parfaite collaboration entre le Togo et le pays d’Angela Merkel.

« Notre désir de financer ce projet s’inscrit dans le cadre de la coopération scientifique entre l’Allemagne et le Togo ; c’est aussi la coopération entre l’Allemagne et plusieurs universités de la sous-région, car il y a beaucoup d’étudiants du continent qui viennent obtenir leurs diplômes universitaire ici à l’université de Lomé » a expliqué Christoph Sander, l’ambassadeur de l’Allemagne au Togo.

Rappelons que le PDERT a trois phases que sont la mise à échelle, la recherche à la maintenance et la formation des populations pour la maitrise des énergies renouvelables et l’efficacité énergétique.

Advertisement. Scroll to continue reading.
image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when searching for 'BlackEnergy'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Economie

Le Président Faure Essozimna Gnassingbé a inauguré le 22 juin dernier une centrale solaire de 50 MWc dans la ville de Blitta au Togo....

Economie

Faure Gnassingbé a inauguré mardi la centrale solaire de Blitta (270 km de Lomé). Cette infrastructure va renforcer la capacité énergétique du pays. Plus...

Economie

Les acteurs nationaux œuvrant dans le domaine de l’énergie renouvelable s’organisent au mieux pour aider le Togo à  atteindre le 7ème des Objectifs de...

Economie

Mila Aziable et Dona Jean-Claude Houssou respectivement président du Haut Conseil Interétatique (HCIE) du Togo et du Bénin reviennent à leur tour sur la...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P