Connect with us

Hi, what are you looking for?

Politique

Elections locales: Fabre attend le gouvernement de pieds fermes au Parlement

Views: 14

La rencontre mardi dernier du président togolais, Faure Gnassingbé avec les chefs traditionnels venus de toutes les régions du Togo ne passe pas inaperçu au niveau de l’opposition surtout que l’objet de la rencontre a porté sur les élections locales et la décentralisation. Jean-Pierre Fabre, le Chef de file de l’opposition dénonce une ruse qui ne passera pas.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Faure Gnassingbé a discuté mardi dernier des questions relatives au processus de décentralisation en cours et d’élections locales avec les Chefs traditionnels du Togo. La démarche n’est pas du goût de Jean-Pierre Fabre, le président de l’Alliance nationale pour le Changement (ANC) qui estime que Faure Gnassingbé se trompe d’interlocuteurs.

« Le Chef de l’Etat qui va parler d’élections locales aux chefs traditionnels, je crois qu’il se trompe de destinataire et d’interlocuteurs. Ce ne sont pas les chefs traditionnels qui seront appelés à aller aux élections locales », a déclaré Jean-Pierre Fabre.

Le Chef de file de l’opposition estime que le processus devant aboutir aux élections locales doit être consensuel pour respecter l’esprit de l’Accord politique global (APG) qui, selon lui, est toujours en vigueur.

Advertisement. Scroll to continue reading.

« Nous demandons des élections locales de manière consensuelle. Tout ce qui doit être fait comme organisation d’élection au Togo, normalement après la signature de l’Accord politique global, qui existe toujours, doit l’être de manière consensuelle. C’est pour qu’il n’y a pas de problème après », indique M. Fabre.

Le président de l’Alliance nationale pour le changement (ANC) dénonce la façon dont le gouvernement procède avec la mise en œuvre de la feuille de route sur la décentralisation.

« On a comme l’impression que les élections au Togo sont organisées pour le maintien de certains au pouvoir », fustige-t-il.

Advertisement. Scroll to continue reading.

M. Fabre promet que la tâche ne sera pas facile à l’Assemblée nationale et annonce que la majorité du pouvoir ne sera pas suffisante et que la démarche du gouvernement va se heurter à la contestation de l’opposition.

« Nous nous sommes de l’opposition et nous allons faire notre travail d’opposition et rappeler au Chef de l’Etat que nous sommes concernés au premier chef par l’organisation des élections locales », a-t-il promis.

Advertisement. Scroll to continue reading.
image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when serching for 'djama 228'
Advertisement
Vaccination

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Politique

Depuis décembre 2020 se déroulent des discussions entre le gouvernement et certains acteurs politiques. Les échanges boycottés par la Dynamique Mgr Kpodzro et le...

Politique

Djimon oré est aux mains des éléments du Service central de recherche et d’investigations criminels (SCRIC) depuis le 29 avril dernier. Le président du...

Politique

Jean-Pierre Fabre a invité lundi la jeunesse togolaise à s’engager pour prendre les flambeaux de la lutte pour l’alternance au Togo’. Pour le président...

Sticky Post

Disparu des radars depuis plus quelques semaines, Jean-Pierre Fabre a réapparu en public mardi. Le président de l’Alliance nationale pour le changement (ANC) a...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P