Connect with us

Hi, what are you looking for?

Société

Droits de l’homme: Un examen périodique du Togo avant l’heure

Rich results on Google's SERP when searching for 'examen périodique'
Views: 751

Une rencontre de pré-session nationale sur l’examen périodique Universel (EPU) s’est ouverte jeudi à Lomé. La rencontre est organisée par le Collectif des Associations Contre l’Impunité au Togo (CACIT), la Commission Nationale des Droits de l’Homme (CNDH) et l’IPR-Info à l’endroit des diplomates. Objectif, permettre aux Organisations de défenses des droits de l’homme (ODDH) de présenter aux diplomates les préoccupations en matière des droits de l’homme pour une prise en compte lors de l’examen périodique du Togo.

L’initiative s’inscrit dans le cadre du passage du Togo devant le Conseil des Droits de l’homme au titre du 3e cycle de l’Examen Périodique Universel en janvier prochain. Ce sera lors de la 40e session du groupe de travail de l’EPU.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Cette rencontre permet d’ouvrir un dialogue interactif sur la situation des droits humains au Togo, de présenter le niveau de mise en œuvre  des recommandations du 2e cycle et proposer des recommandations à formuler au cours du 3e cycle.

« Nous avons initié cette rencontre pour engager avec les ambassadeurs, un dialogue interactif sur l’évolution de la situation des droits de l’homme au Togo depuis le 2e cycle en 2016. Aujourd’hui nous voulons leur présenter les points de vue de la CNDH et des organisations de défense des droits de l’homme sur l’état de mise en œuvre des recommandations. Ce qui leur permettra d’être notre porte-voix en ce qui concerne les recommandations qu’ils auront à formuler au Togo lors du Cycle prochain », a indiqué Yaovi Sronvie, président par intérim de la CNDH.

Un examen périodique avant l’heure

La pré-session nationale est une opportunité pour les missions diplomatiques et consulaires de récolter des informations sur la situation des droits humains. L’objectif final est de s’assurer que les recommandations faites lors de l’examen sont objectives dans le pays.  

Advertisement. Scroll to continue reading.

La 1ere vice-présidente de CACIT, Ami Amemassor pense que le rôle des ambassadeurs présents est immense et prépondérant, c’est pourquoi une telle séance est un rendez-vous historique d’autant plus que cela ne se passe qu’une fois sur les 4 ans.

Rappelons que l’EPU est un mécanisme unique du Conseil des droits de l’homme ayant pour but d’améliorer la situation des droits humains dans chacun des 193 États membres des Nations Unies. Par ce mécanisme, la situation des droits de l’homme de tous les pays membres de l’ONU est examinée désormais tous les 5 ans.

Advertisement. Scroll to continue reading.
image_pdfPrintimage_printPrint
1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Togo: les députés formés sur l’Examen périodique universel - Togo Breaking News

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when searching for 'NK Costume'
Rich results on Google's SERP when searching for 'BlackEnergy'
Advertisement
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P