Connect with us

Hi, what are you looking for?

Politique

Des jeunes des partis politiques apprennent le pacifisme

Rich results on Google's SERP when searching for 'partis politiques'
Views: 734

Le Mouvement africain pour la Justice et la Solidarité (MJS) mise sur les jeunes des partis politiques pour une paix durable au Togo. A cet effet, il a débuté le 22 novembre dernier une série de formation à l’endroit des jeunes des partis politiques de la région maritime et du grand Lomé. Ces formations portent sur la communication pacifique, non violente et sur la résolution 2250 des Nations Unies.

L’initiative du MJS couvre jusqu’au 25 novembre. Au cours de cette période, les jeunes leaders des partis politiques sont outillés sur la Résolution 2250 des NU, la Communication Verbale et Non verbale (l’affirmation de soi et la confirmation de l’autre, le Langage du Cœur).

Advertisement. Scroll to continue reading.

A ces modules s’ajoutent ‘’la Contrariété’’ ou Comment faire face à une personne agressive et l’apaiser et la’’ Relation d’aide et la Médiation’’.

A Lomé où la formation a démarré, on a enregistré la présence de 6 partis politiques de l’opposition. Le Comité d’Action pour le Renouveau (CAR), l’Union des Forces de Changement (UFC), le Nouvel Engagement Togolais (NET), l’Alliance nationale de changement (ANC), le Mouvement Patriotique pour la Démocratie et le Développement (MPDD) et le Parti Démocratique Panafricain (PDP) ont envoyé chacun 2 jeunes à cette rencontre.

Partis politiques et pacifisme

En revanche, l’Union pour la République (UNIR), le parti au pouvoir et la Convention démocratique des peuples africains (CDPA), un parti d’opposition n’ont pas répondu à l’invitation qui leur a été adressée.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Cette série de formation rime avec le cahier de charge du MJS. Depuis 2006, le Mouvement s’est engagé dans une série d’activités de renforcement de capacités pour apporter sa pierre à la promotion de la culture de paix et de non-violence au sein de la population togolaise à travers la formation des différentes couches de la société.

Objectif, contribuer à la politique de pacification et au processus de réconciliation nationale engagés par le gouvernement.

A cet effet, il a défini un plan stratégique pour 2019-2021. Ce plan vise la formation des conducteurs de taxi moto dans tous les chefs-lieux de régions et le renforcement des capacités des jeunes leaders des partis politiques en communication pacifique et non-violente et sur la Résolution 2250 des Nations Unies. 

Advertisement. Scroll to continue reading.

C’est ainsi qu’il a eu à organiser des ateliers à Sotouboua, Atakpamé, Mango, Kara et à Sokodé en 2019 et 2020.

image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when searching for 'BlackEnergy'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Société

L’Association Internationale des Femmes et Jeunes Leaders (AIFJL) a entamé le mardi 02 novembre à Vogan une formation de deux jours sur l’entrepreneuriat et...

Société

Le Conseil national de la jeunesse du Togo (CNJ-Togo) a lancé jeudi à Lomé un dialogue entre les autorités locales et les jeunes. Elle...

Société

Le Mouvement Africain pour la Justice et la Solidarité (MJS Afrique) a entamé ce jeudi 27 mai 2021 la formation d’une nouvelle vague de...

Société

La Coalition Nationale pour l’Emploi des Jeunes (CNEJ), a rencontré mercredi à Lomé les professionnels de médias. L’objectif était de discuter sur la tenue...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P