Connect with us

Hi, what are you looking for?

Economie

CCIT: 6 mois de plus pour Nathalie Bitho

Rich results on Google's SERP when searching for 'CCIT'
Views: 2202

Le gouvernement togolais proroge le mandat de la délégation spéciale consulaire de la Chambre de Commerce Internationale du Togo (CCIT). Cette décision, explique-t-on, vise à permettre à l’équipe de Nathalie Bitho d’achever la réforme de cet établissement public.

La décision du gouvernement fait suite à une communication présentée par le ministre du commerce, de l’industrie et de la consommation locale.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Dans sa communication, Kodjo Adedze a présenté les principales actions menées par la délégation spéciale consulaire depuis sa mise en place.

« Afin de lui permettre d’achever sa mission, le conseil a autorisé une prorogation de son mandat pour une durée de six (6) mois », indique le gouvernement.

La délégation spéciale consulaire de la CCIT est dirigée par Mme Bitho. L’ancienne ministre des PME/PMI et actuelle administratrice de l’Hôtel Sarakawa est aidée dans ses tâches par Clément Mawuli Ahialey et Samuel Tiboliéb Sanwogou, respectivement 1er et 2è vice-président.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Ces derniers avaient été investis d’un mandat de trois mois renouvelable, une fois à compter de la date de nomination de ses membres.  Ils avaient pour mission de s’impliquer dans la gestion des affaires courantes et urgentes de la chambre consulaire.

Réforme de la CCIT

La délégation est tenue d’organiser des élections consulaires après un benchmarking dans la sous-région pour s’inspirer des meilleures pratiques. L’idée étant de procéder à la relecture de tous les textes de la CCIT.

Au Togo, la CCIT regroupe les acteurs du secteur commerce, industrie et le secteur prestation de service. En effet, selon les statistiques, il y a plus de 120 000 entreprises qui pourront se faire enrôler à la chambre. Mais actuellement, un peu plus de 1000 entreprises participent à l’élection des membres.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Depuis quelques semaines, l’enregistrement des entreprises a démarré et se poursuit. Le but est de donner à la CCIT son pouvoir d’établissement public servant de trait d’union entre l’Etat et le secteur privé.

Pour rappel, la délégation spéciale a été mise en place le 14 décembre 2020, à la suite de la suspension le 2 septembre 2020, par le gouvernement, du processus électoral consulaire de la CCIT, conduit à l’époque par Germain Meba.

Advertisement. Scroll to continue reading.
image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when searching for 'BlackEnergy'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Economie

Le Parlement togolais a adopté mardi une loi autorisant le gouvernement à ratifier le Traité portant modification des dispositions du Traité de l’Union Monétaire...

Economie

Le gouvernement togolais veut voir clair dans le paiement des taxes au niveau du secteur maritime. Un guichet unique vient d’être créé par un...

Société

Le Groupe des huit organisations de la société civile (G8) et ses alliés ont achevé l’amendement de l’avant-projet de loi relatif à la liberté...

Société

A la suite de la Conférence des évêques du Togo (CET), le Conseil chrétien du Togo (CET) réagit à son tour sur l’imposition du...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P