Connect with us

Hi, what are you looking for?

Santé

Cancer: l’Ong Alafia sensibilise et dépiste les femmes à Lomé

Views: 186

Alafia a poursuivi mardi à Lomé son projet « Tous Unis contre le Cancer du sein ». Avec l’appui de Togo cellulaire, l’Ong était au centre communautaire de Tokoin  où elle a procédé à une campagne de sensibilisation et de dépistage du cancer du sein suivie d’une formation d’autopalpation du sein. L’événement s’inscrit dans le cadre du prolongement des activités  de la journée internationale des droits des femmes célébrée le 08 mars dernier.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Un peu comme tous les pays, le Togo reste un état dans lequel le cancer du sein constitue de nos jours un problème de santé publique.

Surnommée tueur silencieux par les experts en la matière, la maladie fait plus de victimes au sein de la population féminine. Malgré cette situation, les femmes togolaises ont une connaissance limitée sur la maladie, courant ainsi le risque d’un diagnostic tardif.

Pour relever ce défi  l’ONG Alafia a lancé en 2015 le projet « Tous Unis contre le cancer du sein » pour améliorer la santé de la femme et contribuer à la prévention et à la lutte contre le cancer du sein.

Advertisement. Scroll to continue reading.

C’est dans cet ordre d’idées que l’organisation s’est rendue ce jour au centre communautaire de Tokoin où elle a essentiellement sensibilisé les femmes et jeunes filles  sur les facteurs de risque de la maladie.

Amivi Afefa Baba, directrice des établissements de soins et de réadaptions indique que les facteurs de risque du cancer du sein sont énormes.

{loadmoduleid 210}

Advertisement. Scroll to continue reading.

La  maladie a un risque familial génétique. Elle peut être aussi causée par la prise de pilules contraceptives en continu sur une période supérieure à 10 ans, l’alimentation riche en graisse animale, le surpoids ou l’obésité et par une première grossesse tardive menée à terme.

La maladie se manifeste la plupart du temps par la présence d’une tumeur dans le (s) sein (s). Pour réduire ses risques, il est conseillé de faire régulièrement des activités physiques, limiter la consommation d’alcool, cesser de fumer, consommer assez de fruits et légumes entre autres.

La séance de sensibilisation a été suivie d’une mini formation d’autopalpation de sein qui a permis à la centaine de femmes qui y ont pris part de savoir comment s’y prendre pour réussir cet exercice, qui, reste un élément essentiel dans le dépistage de la maladie.

Advertisement. Scroll to continue reading.

image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when searching for 'BlackEnergy'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Santé

L’Ong Alafia intensifie la lutte contre la maladie du cancer du sein au Togo en se rapprochant davantage de la population cible. Mercredi, l’organisation...

Santé

L’artiste  togolaise de la chanson Gospel, Yolande Seth vole au secours des malades du cancer de seins  et de la prostate. Jeudi, la chantre...

Santé

Espérance et Vie Nouvelle (EVN) ne se donne pas de répit dans la lutte contre le cancer du sein au Togo. L’association poursuit son...

Santé

Chaque année,  en moyenne 1, 4 millions de cas de cancer du  col de l’utérus sont diagnostiqués dans le monde, avec environ 230 mille...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P