Connect with us

Hi, what are you looking for?

Société

Boukpessi: « Il n’y a aucun report de la fermeture des lieux de culte »

Rich results on Google's SERP when searching for 'Boukpessi'
Payadowa Boukpessi
Views: 24062

La fermeture des lieux de culte décidée par le gouvernement togolais est effective depuis vendredi 10 septembre. Suite à cette décision, certaines églises ont échangé avec les autorités pour obtenir une dérogation. Et d’aucuns avaient conclu à un report de la fermeture. Le ministre de l’administration territoriale, Payadowa Boukpessi revient sur ces échanges et donne d’amples précisions sur cette décision.

Ces dernières semaines, le nombre de nouvelles contaminations à la Covid19 ne cesse de flambée au Togo. De même que le nombre de décès liés à la pandémie. Une situation qui a emmené le gouvernement togolais à décider d’une nouvelle fermeture des lieux de culte.

Advertisement. Scroll to continue reading.

La décision a surpris tous les leaders religieux. Ceux des églises catholique et méthodiste du Togo ont réussi à obtenir une indulgence de quelques jours à l’issue des échanges avec les autorités.

Pour le gouvernement, cette oreille attentive n’est pas synonyme d’un report de l’entrée en vigueur de la fermeture des lieux de culte.

Payadowa Boukpessi précise

« La fermeture des lieux de culte est entrée en vigueur depuis vendredi… Mais nous avons juste compris les explications des évêques et nous leur avons donné le temps de se préparer et de mieux informer les fidèles. Il n’y a pas de report de la fermeture», a expliqué Payadowa Boukpessi.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Le ministre de l’administration territoriale clarifie à Togobreakingnews.info que le gouvernement a l’habitude de donner une semaine aux lieux de culte pour se préparer à la fermeture. Mais vu que la présente décision a été annoncée de façon urgente, les autorités pensent différer les contrôles de rigueur.

« Comme nous avons décidé que la fermeture dure un mois, nous allons fermer les yeux pour quelques jours avant de commencer les contrôles. A compter du 17 septembre prochain, nous commencerons les contrôles. A partir de ce moment, les contrevenants s’exposent aux sanctions », a ajouté le ministre d’Etat du gouvernement de Victoire Tomegah-Dogbé.

Au tout début de la pandémie, le Togo avait fermé les lieux de culte pour plus de 3 mois. Ces lieux ont été ouverts progressivement. Mais d’autres n’ont toujours pas été ouverts avant cette nouvelle fermeture.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Notons que le nombre de décès lié à la covid-19 au Togo depuis mars 2020 à ce jour est de 203. Le pays a actuellement plus de 4820 cas actifs, pris en charge au CHR Lomé-Commune et au CHU Sylvanus Olympio.

image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when searching for 'BlackEnergy'
Rich results on Google's SERP when serching for 'toil'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Politique

L’Assemblée nationale togolaise a adopté mardi le projet de loi portant prorogation du délai d’habilitation du gouvernement. De même, l’état d’urgence sanitaire est prorogé grâce...

Société

Le Mouvement Martin Luther King (MMLK) n’est pas tout à fait d’accord avec les récentes mesures drastiques prises par le gouvernement. Pour cette organisation...

Société

Le gouvernement togolais est résolu à œuvrer pour éviter le pire relativement au coronavirus. Après la fermeture des lieux de culte, 208 bars et...

Société

L’archidiocèse de Lomé de l’église catholique du Togo maintient pour l’heure ses célébrations eucharistiques prévues pour cette fin de semaine. Le diocèse a obtenu...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P