Connect with us

Hi, what are you looking for?

Politique

Balakiyem Modibo, ‘un partisan convaincu, un serviteur de la Nation’

Rich results on Google's SERP when searching for 'Balakiyem Modibo'
Views: 926

Eklou Essohanam Balakiyem Modibo, deuxième questeur de l’Assemblée nationale décédé le 14 octobre dernier a reçu jeudi les derniers hommages de la représentation nationale. C’est au cours d’une cérémonie présidée par Yawa Tsegan en présence des responsables des institutions étatiques, des membres du gouvernement et  de la famille du défunt.

Une minute de silence en mémoire de l’illustre disparu, dépôt de gerbes et recueillement, lecture de l’oraison funèbre, mot de remerciement de la famille et les salutations d’usage reçues par la famille. Ce sont là les temps forts de la cérémonie.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Le Parlement togolais pleure « un homme d’exception, par son incomparable humilité, sa simplicité, sa fraternité, sa maîtrise de soi, son aura. Un homme de la ville, moderne, tout aussi armé d’une profonde sagesse rurale ».

Eklou Essohanam Balakiyem MODIBO est également présenté comme « un Homme à la fois réservé et tout aussi chaleureux dans le confort de la proximité. Un homme des deux mondes, toujours entre modernité et tradition ».

 « MODIBO Eklou Essohanam Balakiyem fut un père de famille, un partisan convaincu, un serviteur de la Nation. En ces moments de vive émotion, je voudrais réitérer la profonde compassion et les condoléances émues de toute la Représentation nationale à la famille éplorée, à ses proches, à sa famille politique et à tous ceux qui connus et aimés. Puisse l’âme de l’illustre disparu trouver la paix du dernier sommeil ! » a déclaré Yawa Djigbodi Tsègan, Présidente de l’Assemblée nationale en fin de cérémonie.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Né le 31 décembre 1960 à Lama-Tessi dans la préfecture de Tchaoudjo, l’illustre disparu est un inspecteur des impôts de formation et de profession. Parallèlement, il s’est pris de passion pour la politique. Il été par deux fois suppléant aux élections législatives de 2007 puis de 2013.

C’est seulement en 2018 qu’il a été élu député dans la préfecture de Tchaoudjo sous la bannière du parti UNIR et s’est vu confier le poste stratégique de deuxième questeur du bureau de l’Assemblée nationale.

Advertisement. Scroll to continue reading.
image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when searching for 'BlackEnergy'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Politique

Début 2022, le Togo présentera son rapport sur les droits de l’homme devant les Nations Unies pour le compte du 3e cycle de l’Examen...

Economie

Le Parlement togolais a adopté mardi une loi autorisant le gouvernement à ratifier le Traité portant modification des dispositions du Traité de l’Union Monétaire...

Politique

L’Assemblée nationale togolaise a voté mardi à l’unanimité une loi modifiant la loi organique n°2018-029 du 10 décembre 2018 relative à la Haute Autorité...

Politique

Les députés togolais participent depuis jeudi à un séminaire parlementaire sur la problématique des « fake news ». La formation est coorganisée par le Parlement togolais...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P