Connect with us

Hi, what are you looking for?

Santé

Appui de l’ATBEF aux Agents de Santé Communautaire de Gléi

Views: 62

L’Association Togolaise pour le Bien-être Familial (ATBEF) joue à plus de proximité avec ses Agents de Santé Communautaire (ASC). L’Association s’est rendue jeudi à Datcha-Atikpayi dans le canton Gleï, à 10 Km d’Atakpamé pour s’imprégner de la performance des ASC et leur manifester son soutien. Occasion pour Anita Kouvahey-Eklu d’éclaircir la question des dangers liés à la contraception.

Advertisement. Scroll to continue reading.

C’est une délégation de l’ATBEF qui est allée visiter les ASC du district sanitaire d’Ogou plus précisément à Gleï.

Elle a été composée de Anita Kouvahey-Eklu, Responsable santé communautaire, programme VIH learning center, de Helen Young, Directrice de la mobilisation des ressources et du renforcement de capacités du bureau central de la Fédération Internationale pour la Planification Familiale, en mission à Lomé et une dizaine de journalistes entre autre.

L’exercice de la délégation a consisté d’appuyer les ASC dans leur mission de sensibilisation et d’information.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Ainsi, dans la logique des ASC de Datcha-Atikpayi, Mme Kouvahey-Eklu a  sensibilisé les habitants sur les avantages des méthodes contraceptives. L’objectif visé est d’éviter les grossesses non désirées et convaincre les couples à se convenir sur l’espacement des grossesses notamment.

Des méthodes qui ne présentent aucun danger, selon la Responsable santé communautaire.

« La contraception ou les hormones n’ont jamais créé de risques. Naturellement la femme secrète l’hormone et le dépôt que nous faisons est la progestérone…L’hormone n’a jamais causé de cancer, par conte certaines hormones préviennent le cancer », a expliqué Mme Kouvahey-Eklu.

{loadmoduleid 210}

Advertisement. Scroll to continue reading.

Cette visite de terrain de l’ATBEF a été faite dans le cadre du programme de Distribution à Base Communautaire.

Ce programme qui a fait son apparition au Togo en 2011 enregistre déjà un résultat probant à Gleï, selon les exécutants.

« Nous avons remarqué que ces dernières années, les grossesses rapprochées ont diminué. Nos sœurs ont aussi décidé de ne plus beaucoup procréer » a indiqué Akoua Souke l’ASC de la localité qui ajoute qu’elle reçoit en moyenne deux personnes par jour qui viennent demander des conseils.

Mme Young pour sa part a réitéré l’engagement de la Fédération à soutenir l’ATBEF pour la poursuite de ses programmes innovants et à fort impact.

Advertisement. Scroll to continue reading.

image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when searching for 'BlackEnergy'
Rich results on Google's SERP when serching for 'toil'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Société

L’Association togolaise pour le bien-être familial (ATBEF) a tenu vendredi à Lomé sa 31e  assemblée générale élective. Rendez-vous d’audition des comptes, la rencontre a...

Santé

Le Mouvement d’Action des Jeunes (MAJ), affilié à l’Association Togolaise pour le Bien être Familial (ATBEF) a lancé vendredi à Lomé son  application «...

Santé

Encore quelques semaines, le projet sur « la clinique mobile » de  l’Association Togolaise pour le Bien-Etre Familial (ATBEF) avec le soutien de la...

Santé

Chaque année,  en moyenne 1, 4 millions de cas de cancer du  col de l’utérus sont diagnostiqués dans le monde, avec environ 230 mille...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P