Connect with us

Hi, what are you looking for?

Politique

Agbeyome Kodjo: « le compromis politique… est un signe de grandeur »

Views: 30

Le président de l’Organisation pour Bâtir dans l’Union un Togo Solidaire (OBUTS) se prononce sur le dialogue politique inter-togolais en cours. Les pourparlers, qui devraient permettre au pouvoir de Faure Gnassingbé et à la Coalition des 14 partis politiques de l’opposition de solder la question des réformes constitutionnelles et institutionnelles, sont actuellement aux arrêts. Agbéyomé Kodjo invite les protagonistes à parvenir à des résultats qui élèvent la nation en se départissant des intérêts partisans.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Agbéyomé Kodjo se prononçait ainsi dans le cadre de la commémoration du 58e anniversaire de l’indépendance du Togo. Et sur ce sujet, l’homme politique estime que beaucoup de choses ont été réalisées. Mais en même temps, il pense que beaucoup reste à faire.

Revenant à la situation politique que traverse actuellement le pays, l’ancien Premier ministre suggère aux protagonistes de trouver un compromis politique.

« Le compromis politique est une variable républicaine d’ajustement qui n’humilie personne. Il est un signe de grandeur qui surpasse nos égos personnels et place la nation au-dessus de toute considération partisane », a-t-il posté sur sa page facebook.

Dans ce sens, l’ancien candidat à la Présidence togolaise souhaite que les protagonistes du dialogue en cours puissent, dans la paix et sans violences, parvenir à des résultats qui élèvent la nation et ouvrent au peuple togolais le chemin de l’espérance, de l’accomplissement et du vivre ensemble.

Advertisement. Scroll to continue reading.

« Seul devra compter le Togo », a conclu Agbeyomé Kodjo.

{loadmoduleid 210}

Entamé depuis le 19 février pour ne durer que 10 jours, le dialogue politique inter-togolais, bloque actuellement sur les modalités du rétablissement de la version originelle de la Constitution de 1992 et ses implications lors de l’élection présidentielle de 2020.

Lors de la 3e séance du dialogue facilité par le président ghanéen, Nana Akufo-Addo, les discussions ont achoppé sur la question d’une nouvelle candidature du Chef de l’Etat actuel, Faure Gnassingbé en 2020. Pour l’opposition, M. Gnassingbé n’a plus droit à une autre candidature après ses 3 mandats. Au niveau du pouvoir, on ne l’entend pas par cette oreille.

Advertisement. Scroll to continue reading.

image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when serching for 'toil'
Rich results on Google's SERP when serching for 'banque atlantique'
Rich results on Google's SERP when serching for 'djama 228'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Politique

Payadowa Boukpessi réagit à la sortie de l’Alliance nationale pour le changement (ANC) de la Concertation nationale des acteurs politiques (CNAP). Le ministre togolais...

Politique

La Dynamique Monseigneur Kpodzro (DMK) exprime sa volonté de travailler avec la délégation du Commonwealth en séjour au Togo. Ce regroupement de partis politiques...

Politique

Un mandat de dépôt a été requis le vendredi 04 juin contre Paul Missiagbeto, Conseiller spécial, de Messan Agbéyomé Kodjo, candidat de la Dynamique...

Politique

La Dynamique Mgr Kpodzro (DMK) et Agbeyome Kodjo sont de nouveau éprouvés. Le regroupement politique a signalé lundi nuit une nouvelle arrestation d’un de...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P