Connect with us

Hi, what are you looking for?

Economie

Affaire cargo togolais: la DAM clarifie et annonce des sanctions

Views: 32

La Direction des affaires maritimes (DAM) du Togo s’est prononcée jeudi sur l’affaire de l’implication d’un navire battant pavillon togolais dans la livraison des produits de luxe à la Corée du Nord. Le pays de Kim Jong-Un est sous le coup d’un embargo du Conseil de sécurité de l’ONU en vigueur depuis 2006 et n’est pas autorisé à importer des « produits de luxe ». Dans une sortie, la DAM clarifie la position du Togo et annonce des mesures fortes contre les navires indélicats qui risquent la radiation du pavillon togolais.

Advertisement. Scroll to continue reading.

C’est le journal français Le Figaro qui a ameuté le monde en diffusant l’information selon laquelle un cargo togolais est impliqué dans la livraison des produits de luxe à la Corée du Nord, pays sous embargo des Nations Unies. Le tabloïd relayait ainsi une enquête du Center for Advanced Defense Studies (C4ADS, Centre d’études sur les questions de défense), une structure américaine.

Dans une note d’information rendue publique, la DAM relève que l’article en question fait montre de « la complexité des preuves à apporter dans de telles situations et le navire en question se trouve dans les eaux d’un pays non concerné par les sanctions onusiennes selon nos recherches ».

« La description faite par cet article fait état d’un trafic régulier dont seuls les documents de transports peuvent informer sur la destination finale des biens transportés qui dans le cas d’espèce, est la Fédération de Russie non concernée par les sanctions onusiennes », soutient l’autorité maritime.

{loadmoduleid 210}

Advertisement. Scroll to continue reading.

Toutefois, la DAM rappelle que le gouvernement togolais est attaché au respect des résolutions du Conseil de sécurité et de l’Assemblée Générale des Nations Unies sur la paix et la sécurité mondiale.

« … le gouvernement togolais, à travers le ministère en charge des Transports, travaille à maintenir le pavillon togolais dans les conditions optimales du respect des règles de la navigation internationale et surtout des sanctions imposées par le Conseil de Sécurité des Nations Unies d’une part, et par les États partenaires dans un cadre bilatéral, d’autre part », indique le document signé par Hubert Bakaï, le Directeur général de la DAM.

Le responsable de l’autorité maritime a par ailleurs informé que le Togo a déjà radié de son registre international d’immatriculation des navires battant pavillon togolais, 26 navires impliqués dans les actes illicites y compris les violations des résolutions pertinentes des Nations Unies.

M. Bakaï assure qu’un travail est en cours en étroite collaboration avec les partenaires stratégiques pour venir à bout de l’ingéniosité des armateurs, propriétaires et capitaines de navires indélicats.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Pour la DAM, nombre de mesures sont prises notamment les peines d’amende pouvant déboucher sur la radiation du registre des navires battant pavillon togolais.

{loadmoduleid 212}

Advertisement. Scroll to continue reading.
image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when searching for 'BlackEnergy'
Rich results on Google's SERP when serching for 'toil'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Economie

La Direction des affaires maritimes a entamé mercredi dernier la 2e phase de la campagne de sensibilisation des pêcheurs et piroguiers aux bonnes pratiques...

Economie

La Direction des Affaires Maritimes et les autres acteurs du secteur maritime ont bouclé vendredi dernier une tournée de sensibilisation dans plusieurs zones de...

Economie

Il a été observé jeudi la journée mondiale de la mer. L’évènement n’est pas passé inaperçu au Togo. La ministre des infrastructures et des...

Economie

Les autorités togolaises sont déterminées à prévenir tout risque au niveau des installations portuaires. Depuis le drame de Beyrouth, l’administration maritime togolaise redouble de...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P